Burundi / ONU: La Chine et la Russie donnent une leçon à la France

ONU: Les BARUNDI  remercient la CHINE et  la RUSSIE
BURUNDI / ONU: Les BARUNDI remercient la CHINE et la RUSSIE

Comment est ce que un petit problème dans une très petite localité de Bujumbura peut devenir un grand problème mondial ? C’est cela la Rumeur Mondiale !

A New-York, ce vendredi 1 mai 2015, au Conseil de sécurité des Nations Unies, la France, qui est en guerre contre le Burundi, a tenté de tricher en  sortant une résolution condamnant les autorités burundaises qui sont entrain de tout faire pour que la sécurité revienne dans 4 quartiers d’1 commune burundaise de Bujumbura. Le Burundi compte 119 Communes.

Mme Samantha Power ,USA
Mme Samantha Power ,USA

Les manifestants de ces 4 quartiers sont de jeunes drogués ou anarchistes,  pour la plupart des Bahima burundais (appelés TUTSI “notables”  par les Mundele ( Blancs ) )  nostalgiques de l’ancienne dictature des militaires Hima (Micombero, Bagaza, Buyoya), payés par des organisations ou des commerçants burundais, financées par des européens (Français et Belges) et des américains ( proches du Réseau Samantha POWER, qui est une ennemie des Barundi, une anti “HUTU” notoire dans la Région ).  Ces jeunes “burundais”, majoritairement Hima, sont contre le candidat du CNDD-FDD, le très populaire Président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, a qui ils reprochent de se présenter à la Présidence pour une 3ème fois, mettant en avant l’Accord d’Arusha de 2000. Le parti CNDD-FDD et l’Etat du Burundi mettent en avant la Constitution burundaise, notamment l’art.96 qui est très clair sur ce point. S.E. le Président NKURUNZIZA Pierre, n’ayant été élu qu’1 fois au Suffrage Universelle Direct par son Peuple – Les BARUNDI -, a le droit de se présenter encore une seule fois  au Suffrage Universelle Direct pour être élu par ce même Peuple des BARUNDI.  Un principe constitutionnel sacré qui lie le PEUPLE à SON PRÉSIDENT.
Bien entendu, les Hima Burundais ( ethnie régnante, pendant près de 40 ans au Burundi,  sous la Dictature HIMA burundaise qui a fait plus de 4,5 Millions de victimes BARUNDI : http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ), la France ( pays ayant mis en place la Dictature Hima au Burundi ) et la Belgique ( ancien pays colonisateur), sont tous ligués contre l’Etat du Burundi,  car  ils souhaitent un retour aux affaires d’antan et surtout , ne pas entendre le souhait du Peuple des BARUNDI …
Malheureusement pour ces derniers, les BARUNDI ont la CHINE et la RUSSIE qui veillent sur eux au Conseil de Sécurité de l’ONU. Alors que la FRANCE ( soutenue par l’Angleterre et les USA ) a tenté de faire un FORCING pour déstabiliser la sécurité du BURUNDI, comme elle l’a fait pour la LIBYE ( de Feu KADHAFI),  la RUSSIE de S.E. Vladimir Poutine, a déclaré ce vendredi 1 mai 2015 que le Conseil de sécurité des Nations Unies ne devrait pas intervenir dans les affaires internes du Burundi.  L’ambassadeur Russe de l’ONU, M. Vitaly Churkin, a déclaré aux journalistes, “il est pas l’affaire du Conseil de sécurité et de la Charte des Nations unies à se impliquer dans les questions constitutionnelles des Etats souverains”.

FranceafriqueLes BARUNDI, et le BURUNDI, ont désormais compris qui sont leurs AMIS et qui ne sont pas leurs AMIS.  Déçus de leur frère de sang  S.E.  OBAMA ( Président des USA ),  les BARUNDI  remercient la RUSSIE, la CHINE, et toute la diplomatie AFRICAINE sous terrain  ( AFRIQUE DU SUD, TANZANIE, RDC CONGO, ANGOLA, ZIMBABWE, KENYA, etc.) qui les soutiennent dans cette guerre des ombres qui les opposent à la FRANCE et à la BELGIQUE.
En effet, cette guerre n’est pas ordinaire, il s’agit d’une guerre inégale ( avec des moyens financiers disproportionnés ) car la FRANCE et la BELGIQUE utilisent les MEDIA, payés par l’argent de la FRANCOPHONIE,  pour déstabiliser les institutions du BURUNDI.  Ce sont ces média qui créent la panique au Burundi et au niveau international. Ils  véhiculent les plus sombres rumeurs qui font peur aux BARUNDI. Aujourd’hui, le BURUNDI commémore le 43ème anniversaire du  1er GENOCIDE des GRANDS LACS AFRICAINS : le Génocide de 1972 au BURUNDI commis par les BAHIMA burundais, aidés par la FRANCE, contre les BARUNDI : http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm .     Cette guerre médiatique inégale, menée par la FRENCH MEDIA NETWORK FMN ( épaulée côté anglais, par la SAMANTHA POWER  US – CONNECTION – (SPUC) Burundi /Guerre : La France avec la French Média Network attaque les Barundi –  http://burundi-agnews.org/uncategorized/?p=17494 ), est entrain d’assombrir l’image du BURUNDI dans le monde, en mentant et en soutenant les fouteurs de TROUBLES… De tel sorte que même un esquimaux sur sa banquise, si il regarde les info ou se connecte sur les réseau sociaux ou même regarde les rapports des droits de l’homme ( FIDH -ONG Française – et  HRW -ONG US -) , il va penser que “le Burundi, pays très pauvre et misérable,   est en guerre”  et est très pauvre à cause de ses mauvais dirigeants africains … “, ce qui est un totale aberration et une insulte pour l’Afrique !  Cette guerre médiatique fait perdre des Milliards d’USD à l’économie du BURUNDI qui essaie de se remettre debout avec l’appui CHINOISE, HOLLANDAISE, ALLEMANDE, SUISSE, SCANDINAVE (LES PEUPLES VIKINGS), AMERICAINE (USA), AUSTRALIENNE, INDIENNE, JAPONAISE,  SUD AFRICAINE,  EST-AFRICAINE (EAC) etc.  Actuellement, le BURUNDI essaie d’organiser ses 3ème élections démocratiques, successives depuis 2005,  entre le mois de mai et de juin 2015, mais ce timing ne convient pas pour les stratèges géopolitiques qui avaient miser sur une grande guerre dans les Grands LACS africains.  Ces derniers espèrent déclencher une guerre,   comme celle apparu en Libye,  au Mali, puis au NIGERIA avec la nébuleuse BOKO HARAM. L’ambition FRANÇAISE et BELGES dans la RÉGION DES GRANDS LACS  demeurent  le DÉMANTÈLEMENT de la RDC CONGO. Ce projet n’est pas partagé par les BARUNDI et le Peuple CONGOLAIS, qui,eux, dans leurs mémoires collectives,  se souviennent des liens qui unissaient  LEURS ANCÊTRES  à l’époque lointaine du Grand Royaume qui régnaient dans la Région -LE ROYAUME CONGO -…  L’ETAT du BURUNDI va protester au sein des instances de la FRANCOPHONIE contre celle manière d’utiliser l’argent de la FRANCOPHONIE  ( cfr. FRENCH MEDIA NETWORK ) pour mettre en place les desseins de la FRANCE notamment en AFRIQUE.   Le BURUNDI va aussi dénoncer à l’ONU, l’inégalité des rapports de forces qui existent au niveau médiatique dans le Monde… Aujourd’hui, certains peuvent dire tout et n’importent quoi sur les Africains sans être dérangés dans leur sale besogne ! Mais les conséquences, ce sont les économies africaines qui en pâtissent…

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 2 mai 2015

Facebook Comments