Burundi : Vulgarisation de la Politique de la Jeunesse

Burundi : Vulgarisation de la Politique de la Jeunesse ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : Vulgarisation de la Politique de la Jeunesse ( Photo : ABP 2018 )

SOCIETE, SECURITE, GEOPOLITIQUE – L’Etat burundais vulgarise la Politique Nationale (ou Communautaire Barundi ) de la Jeunesse auprès des acteurs locaux de la région Ouest du Burundi.

Burundi : Vulgarisation de la Politique de la Jeunesse ( Photo : ABP 2018 )
Burundi : Vulgarisation de la Politique de la Jeunesse ( Photo : ABP 2018 )

Bujumbura, Jeudi 12 juillet 2018 – Mme Butoyi Evelyne, Ministre burundaise de la Jeunesse, a organisé un atelier de 2 jours pour vulgariser la Politique Nationale (ou Communautaire Barundi ) de la Jeunesse, destiné aux élus locaux et représentants des confessions religieuses de la région Ouest du Burundi, dont les provinces Bubanza, Bujumbura, Bujumbura Mairie et Cibitoke.

Au Burundi, la population entre 0 et 35 ans représente près de 75% des citoyens du pays. Il s’agit d’une constante démographique presque dans les autres pays africains. Les pays africains sont des pays de “JEUNES”. Depuis quelques années, cette jeunesse africaine est devenue la cible de la géopolitique et des géo-stratèges internationaux qui tentent de l’utiliser pour imposer leur vision à l’Afrique.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )
Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Dans la Tradition des Barundi, Mme Butoyi Evelyne, en tant que Ministre burundaise, GESTIONNAIRE JUSTE en chef, de la POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DES BARUNDI CONCERNANT LA JEUNESSE, fait parti de la CORPORATION DES GESTIONNAIRES JUSTE BARUNDI, appelé TUTSI. On peut dire que Mme Butoyi Evelyne est TUTSI. Pour être TUTSI chez les Barundi, il faut comme prérequis ETRE CONSIDÉRÉ COMME MUSHINGATANHE dans sa propre COMMUNAUTE ( IMIRYANGO ).
LA POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DES BARUNDI CONCERNANT LA JEUNESSE était créée et harmonisée par les REGULATEURS BARUNDI, en coordination avec le CHEF DES BARUNDI, le MWAMI DES BARUNDI, représentant INGOMA Y’UBURUNDI, qui avait pour FONCTION de garder tout le SYSTEME DES BARUNDI ( L’ENSEMBLE DES POLITIQUES COMMUNAUTAIRES BARUNDI ) en EQUILIBRE ou en HARMONIE, en totale cohérence. Étant UNE POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DES BARUNDI, elle ne concerne aucunement une INTRUSION ÉTRANGÈRE comme ces dernières années, où l’on observe des initiatives onusiennes ou autres tentant d’instrumentaliser ou d’intervenir sur LA JEUNESSE AFRICAINE à travers toutes sortes d’ONGS, des MULTINATIONALES (  le phénomène des enfants soldats etc. ) , de RESEAUX SOCIAUX (cfr. Printemps Arabes ou Révolution de Couleur au Burundi en 2015 – http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/  ), ou EGLISES DE TOUTES SORTES. La GEOPOLITIQUE veut utiliser la JEUNESSE AFRICAINE comme un outils de DESTABILISATION ou de DESORDRE  de l’AFRIQUE.

Suite à la Colonisation Allemande puis Belge, qui a ethnicisé les termes sociologiques HUTU, TUTSI, TWA des Barundi, aujourd’hui, Mme Butoyi Evelyne peut ne plus être TUTSI … Tout ceci n’est qu’une illustration d’AGNEWS pour essayer de faire comprendre aux Barundi ce qu’était la SOCIETE DES BARUNDI avant la Colonisation et l’Esclavage.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Dimanche 15 juillet 2018

 

Facebook Comments