M. Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province Bubanza ( photo : GOV.BI )

Burundi : Violences familiales et sexuelles, 1ères causes d’insécurité à Bubanza

Share Button
M. Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province Bubanza ( photo : GOV.BI )

M. Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province Bubanza ( photo : GOV.BI )

SECURITE, SOCIETE – Les violences familiales et sexuelles sont les 1ères causes d’insécurité dans la province de Bubanza.

A Bubanza, commune Rugazi, ce mardi 7 novembre 2017, lors de la réunion hebdomadaire sur la sécurité dans la province, M. Niyongabo Tharcisse, Gouverneur de la Province de Bubanza a fait le constat que les violences conjugales et intrafamiliales sont les premières causes d’insécurité dans la province de Bubanza, en y ajoutant, des cas de violences sexuelles encore enregistrées.

Pour faire comprendre le type de problèmes sécuritaires que rencontrent sa province, M. Niyongabo a donné quelques exemples enregistrés par la Police Nationale du Burundi (PNB) pour la période du lundi 30 octobre 2017 au dimanche 5 novembre 2017 en province de Bubanza :
1/ 4 personnes victimes des violences sexuelles ; 2/ 1 homme de la colline Muzinda en commune Rugazi qui jure de tuer sa femme car sa belle famille ne l’aime pas ; 3/ 1 homme de la colline Kibenga en commune Rugazi a frappé à mort son épouse, blessant à la machette celui qui tentait de l’en empêcher ; et 4/ 2 femmes qui sont des sœurs utérines en commune Mpanda ont sérieusement frappé 1 homme avec qui elles vivaient en concubinage. Elles ont été blessées pendant leur méfait.

Au Burundi, chaque gouverneur des 18 provinces du pays organise hebdomadairement des réunions d’évaluations, notamment d’ordre sécuritaire, afin d’en informer les Ministères burundais de l’Intérieur et de la Sécurité Publique.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le vendredi 10 novembre 2017

Facebook Comments