Mardi 08 mars 2016, à Muyinga, le Caporal de l'armée rwandaise Cyprien Rucyahintare du camp militaire Gabiro arrêté au Burundi, en mission d’espionnage ( Photo: RTNB )

Burundi: Un militaire espion rwandais arrêté à Muyinga

Share Button
Mardi 08 mars 2016, à Muyinga, le Caporal de l'armée rwandaise Cyprien Rucyahintare du camp militaire Gabiro arrêté au Burundi, en mission d’espionnage ( Photo: RTNB )

Mardi 08 mars 2016, à Muyinga, le Caporal de l’armée rwandaise Cyprien Rucyahintare du camp militaire Gabiro arrêté au Burundi, en mission d’espionnage ( Photo: RTNB )

A Bujumbura,  ce samedi 12 mars 2016, l’officier de police Pierre NKURIKIYE,  porte- parole du ministère burundais de la sécurité publique, a exhibé à la presse  un espion rwandais qui a été appréhendé  sur le territoire du Burundi.

Mardi 08 mars 2016,  le Caporal de l’armée rwandaise  Cyprien Rucyahintare ( matricule 284049 ) du camp militaire Gabiro  a été arrêté par les forces de l’ordre, en mission d’espionnage comme lui-même la indiqué,  sur la colline Rushenya en commune Giteranyi de la province Muyinga.

Le Burundi a subi, en 2015, une Révolution de Couleur ou une Tentative de Renversement du pouvoir démocratique en place depuis 2005, par les USA, la France, la Belgique, le Rwanda, et l’ancien dictateur Hima burundais Pierre BUYOYA. Après l’échec du coup d’état militaire du mercredi 13 mai 2015 au Burundi, le Rwanda utilise la pratique du terrorisme sur le territoire burundais. Ce pays encadre de jeunes terroristes ( souvent recrutés dans les camps de réfugiés burundais au Rwanda ) qui viennent  à Bujumbura lancer des grenades sur de simples citoyens ou sur les forces de l’ordre. Le Rwanda essaie de créer un climat permanent d’insécurité et de terreur au Burundi. Les espions, comme cet officier rwandais, servent à organiser des assassinats ciblés ou encore des attaques rebelles sur le territoire burundais.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 14 mars 2016

Facebook Comments