Burundi / Sécurité : Un militant MSD assassiné à Nyakabiga – Bujumbura

Photo: iwacu-burundi.org
Photo: iwacu-burundi.org

La Police Nationale du Burundi PNB , au côté de la police judiciaire, enquête sur son assassinat… Il s’agirait peu être d’un règlement de compte car des tirs ont retenti dans cette localité cette nuit .  Ces dernières semaines 2 autres militants du MSD avaient été retrouvés morts ligotés dans un champ toujours à Bujumbura. La piste la plus probable pour les forces de l’ordre, c’est que le MSD fait face à des vengeances de proches des familles burundaises qui ont été victimes de cette organisation ou de  – jets de grenades  de la part des membres de cette organisation.  La police burundaise regrette ces actes de vengeances ou de règlement de compte et exhorte l’appareil judiciaire à accélérer ses enquêtes pour que les coupables soient arrêtés et jugés au plus vite.

Sur une chaîne de télévision française FRANCE 24, le Président du MSD, M. Alexis Sinduhije a avoué être de connivence avec un groupe paramilitaire ( voir le Général Léonard NGENDAKUMANA ) qui a revendiqué la paternité des jets de grenades et des violences qui ont entaché la Capitale burundaise depuis quelques mois. Parmi ce groupe paramilitaire, on retrouve des officiers qui ont fait le Coup d’Etat manqué du mercredi 13 mai 2015 au Burundi. Au mois d’avril déjà, la police avait trouvé un impressionnant arsenal d’armes chez un militant du MSD à Bujumbura. Le MSD est une organisation dangereuse au Burundi. Il utilise des enfants soldats dans sa sale besogne. Pendant la semaine du lundi 22 septembre  au dimanche 28 septembre 2014,  5 jeunes burundais  avaient été arrêtés par la Police Nationale Burundaise (PNB) en province de Cibitoke, frontalière à la RDC Congo et au Rwanda.  Ces jeunes ( parmi lesquels de jeunes « Kadogo » ) disaient s’être retrouvés en RDC Congo parce que M. Sinduhije Alexis leur avait promis qu’ils allaient gagner de l’argent. Arrivée sur place, ils ont vite déchanté.  Ils apprenaient dès lors qu’ils étaient en RDC pour être enrôlés contre leur gré dans un mouvement armé qui disait vouloir renverser le régime démocratique du Burundi.  Écoutez ces jeunes du MSD raconter leur histoire : http://www.youtube.com/watch?v=YdLO4ZxEEi8&feature=share

Après la récente attaque de Kayanza et Cibitoke, par des rebelles venus du Rwanda, une quarantaine d’enfants capturés sur le champ de bataille par l’armée burundaise étaient des mineurs. [ http://www.iwacu-burundi.org/des-rebelles-pas-si-rebelles-que-ca/ ] Encore une fois le nom du MSD et de M. Sinduhije Alexis était cité … M. Alexis Sinduhije est frappé d’un mandat d’arrêt internationale lancé par la Justice burundaise.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 21 juillet 2015

Facebook Comments