Burundi / Sécurité : Fouilles perquisitions à Jabe, Musaga, Kinama et Cibitoke

Share Button
Fouilles perquisitions à Jabe, Musaga, Kinama et Cibitoke ( 30/31082015 - Photo: PPBDI.COM )

Fouilles perquisitions à Jabe, Musaga, Kinama et Cibitoke ( 30/31082015 – Photo: PPBDI.COM )

A Bujumbura, entre dimanche 30 août 2015 et lundi 31 août 2015, la Police Nationale du Burundi PNB a saisi des armes et  des effets militaires dans les quartiers Jabe, Musaga, Kinama et Cibitoke.
La PNB procédait à des fouilles perquisitions dans ces 4 localités de Bujumbura.

Selon  l’Officier Pierre Nkurikiye, porte-parole adjoint de la PNB, les armes saisies :
–  à Jabe ( parcelle située au Q3 numéro 9, rue Kagege) vers 17h30 :  3 Kalachnikovs avec trois chargeurs garnis, 1175 cartouches de kalachnikovs, une grenade défensive, une chargeur vide de pistolet, des effets militaires et policiers dont 3 pantalons militaires servant de tenues de combats, 4 vestes militaires servant de tenues de combat, une veste militaire servant de tenue d’exercice, une tenue policière et un sifflet, 53 quittances et 19 listes de paiement des agents de sécurité, un kit médical composé de pansements, de compresses et de dettol.  Un indivivu a été attrapé et il a reconnu que tous ces arsenaux militaires lui appartenaient car ce matériel devait servir pour lever une rébellion  pour attaquer le Burundi.
–  à Kinama dans les quartiers de Bukirasazi I et II : 3 personnes irrégulières (un Rwandais, un Congolais et un Burundais) arrêtées, 27 boules de chanvres ( drogues) saisies, 20 litres de boisson prohibée ( alcool) saisies, et 1 individu arrêté accusée de distribuer du matériels militaires à différents réseaux de criminels.
à Musaga :  7 litres de boisson prohibée  ( alcool)  saisies, 6 cartouches pour pistolet, une sacoche militaire, 5 tenues militaires de combat et 2 tenues militaires d’exercice ainsi que d’autres objets militaires,  et 2 individus arrêtées.
à Cibitoke : pas d’objets saisis, ni de personnes arrêtées.

Le Burundi a subi une Révolution de Couleur, soit une tentative de changement de régime, orchestrée par les USA, la Belgique et la France, entre le mois d’avril et mai 2015. Une des stratégies de ce plan macabre consistait à créer des manifestations de jeunes burundais dans 4 quartiers de Bujumbura afin de montrer, grâce à une guerre médiatique bien coordonnée depuis l’Europe et les USA à un niveau national et international, que le Burundi était à feu et à sang alors qu’il n’en était rien, car il ne s’agissait que réellement que de 4 quartiers de Bujumbura, sur les 3002 collines et quartiers que comptent le pays. Ces derniers mois, les pays agresseurs ( USA, France et Belgique) ont facilité et inondé les 4 quartiers de Bujumbura d’armes à feu afin de faire croire au monde entier que le Burundi était passé à un niveau de guerre civile [ http://www.lesoir.be/977121/article/actualite/belgique/2015-09-01/plus-300000-armes-ont-disparu-dans-nature  ou  http://www.express.be/joker/fr/world/en-belgique-plus-de-300000-armes-se-sont-volatilisees/215391.htm ].
Actuellement en Europe surtout ( moins aux USA ), des centaines de milliers de réfugiés politiques, affluent du Moyen Orient et d’Afrique. C’est la conséquence de ces nombreuses guerres que les USA et l’Europe ont créé ces dernières années dans ces différentes localités du monde…

( Vidéo: EURONEWS – Les centaines de milliers de réfugiés Syriens en Europe )

DAM, NY, AGNEWS, vendredi 4 septembre 2015

Facebook Comments