Burundi: Plus de 600 réfugiés Congolais arrivés à CIBITOKE

La Croix Rouge au Burundi

La Croix Rouge au Burundi

Au Burundi, depuis vendredi 16 août, en province de CIBITOKE, l’administrateur de la commune de BUGANDA , M. Isidore NTAKIRUTIMANA, a accueilli plus de 600 réfugiés Congolais et Rwandais (Banyamulenge).

Les autorités sécuritaires burundaises sont interpellées par ce flux de réfugiés incessant et grandissant dans cette province CIBITOKE frontalière à la RDC Congo. De plus, selon un correspondant de la Radio Télévision Nationale Burundaise RTNB, de nombreux troupeaux de vaches appartenant à des BANYAMULENGE (des Rwandais congolais) seraient même annoncées en provenance du KIVU (RDC Congo).

L’administrateur de la commune BUGANDA a fait dresser une liste des réfugiés Congolais avant de les transférer au camp des réfugiés de CISHEMERE situé au centre urbain de CIBITOKE.
La plupart des réfugiés Congolais sont des enfants, des hommes (beaucoup de vieux) et des femmes.
Pour des raisons sécuritaires et de conforts, des sensibilisations sont faîtes à l’encontre de certains réfugiés qui ont été accueillis dans des ménages burundais de regagner le centre de Cishemere, où ils bénéficient d’une assistance organisée.
La Croix Rouge du Burundi a enregistré 512 réfugiés congolais au centre de transit pour réfugiés de Cishemere en commune Rugombo, dont 311 enfants, 131 femmes et 70 hommes (à majorité des vieillards).

De nombreux jeunes hommes Barundi des environs sont venus donner main forte à l’administration communal de BUGANDA et aux services de sécurités pour contenir ce flux impressionnant de réfugiés.  Au Burundi, ce genre de comportement est plutôt vue comme étant un signe de patriotisme.

Le région frontalière du Burundi avec la RDC Congo, couvrant les provinces de BUBANZA et CIBITOKE, sont souvent le théâtre de confrontations de nature -géopolitique- dans les Grands Lacs africains. En ce moment depuis quelques mois, rien ne va plus entre la RDC Congo et le Rwanda, à cause de la question M23 (une force négative au KIVU). Ces réfugies sont le fruit des combats qui ont lieu actuellement au KIVU en RDC Congo.  Par mesure de sécurités peut-être certains devront être éloignés de cette région frontalière.

DAM, NY, AGNEWS, le 20 août 2013

Facebook Comments