Burundi: Des agitateurs du M23 parmi les manifestants

Un Rwandais, M. HARUSHA Boniface, serait l'assasin du jeune burundais carbonisé
Un Rwandais, M. HARUSHA Boniface, serait l’assasin du jeune burundais carbonisé

A Bujumbura, ce mardi 19 mai 2015, la Justice burundaise est à la poursuite d’un réseau de Rwandais qui ont participé à la manifestation anti-Nkurunziza dans les quartiers  Nyakabiga, Musaga, cibitoke, Ngagara  à Bujumbura.

Une guerria urbaine et non une manifestation pacifique
Une guerria urbaine et non une manifestation pacifique

La semaine dernière, M. HARUSHA Boniface, un Rwandais, a été arrêté par la police burundaise.  M. HARUSHA Boniface est l’assassin de  ce jeune homme burundais brûlé vif  sur la photo lors des manifestations anti-3ème mandat NKURUNZIZA du 7 mai 2015.   M. HARUSHA Boniface, profitant de la foule, aurait accusé la victime d’être IMBONERAKURE ( jeune militant du CNDD-FDD) et s’est donné l’autorité de la brûler. Ce geste a choqué de nombreux jeunes qui étaient présents. C’est l’un d’ eux et des photo qui ont permis à la police judiciaire burundaise d’arrêter ce criminel.
La police judiciaire burundaise a poussé plus loin le dossier et a remarqué la présence importante d’agitateurs Rwandais lors de ces manifestations. Grâce aux photos prises, lors de ces manifestations de déstabilisation de l’Etat du Burundi, la Justice et le Service Nationale de Renseignement du Burundi, en coordination avec la RDC Congo tente de remonter une piste de la présence d’un réseau de la force négative déchue  du M23 en territoire burundaise.

En effet, après la défaite du M23 en RDC Congo, la cellule auraît trouvé repos  au Rwanda et en Ouganda. Profitant des frontières ouvertes offertes par l’EAC ( East African Community ) dans la Région, et de leurs bonnes relations avec l’organisation “terroriste” burundaise d’opposition l’ADC IKIBIRI, dont le parti anarchiste violent du  MSD de M. Alexis SINDUHIJE alliant  M. RWASA AGATHON (ex leader déchu du FNL ), une partie de la cellule du M23, Force Négative,  aurait ces derniers mois trouvés refuges au Burundi. Pour ne pas attirer l’attention des autorités, ces derniers se sont installés dans des quartiers de Bujumbura où vivent des Rwandais Burundais.  Fait étonnant, un grand nombre parmi les meneurs des manifestations violentes de Bujumbura étaient des inconnus, qui développaient une haine incommensurable vis à vis de la Police burundaise et des institutions du Burundi.
C’est à cette cellule M23-ADCIKIBIRI(MSD-RWASSA AGATHON) qui serait à l’origine des scènes d’horreurs ou de guerre urbaine perçus ces dernières semaines lors des manifestations.

Pour rappel :

Dans la nuit de ce dimanche 17 au  Lundi 18 mai 2015,  dans la commune de Cibitoke, un jeune M. NGABONZIZA Bosco, a été lâchement assassiné par des individus armés, l’accusant d’être membre de la jeunesse du parti CNDD-FDD;

une jeune policière attaqué par les manifestants
une jeune policière attaqué par les manifestants

Une jeune policière, sur la photo,  a été terrorisée à vis  par ces miliciens d’expérience et a failli être lynchée ;

Un jeune Burundais accusé par ces manifestants d'être un INTERHAMWE alors qu'il est Burundais et Français
Un jeune Burundais accusé par ces manifestants d’être un INTERHAMWE alors qu’il est Burundais et Français

Un Français d’origine burundaise a été battu par la foule des manifestants  à Bujumbura mardi 5 mai 2015, suspecté à tort de faire partie d’une milice rwandaise INTERHAMWE venue combattre les manifestants.  Une véritable insulte vis à vis des Barundi ;

un policier burundais tabassé  exhibé
un policier burundais tabassé exhibé

Des policiers et des militaires burundais ont été abattus.

Cela corrobore aussi le lien évident entre cette cellule M23 -ADCIKIBIRI(MSD-RWASSA AGATHON) et les événements de CIBITOKE fin décembre 2014 au Burundi. Désormais les forces de sécurité burundaises ont décidé de considérer les manifestants comme des rebelles venu déstabiliser le Burundi. Hier, un avion cargo venant de France a été stoppé alors qu’il venait  débarquer 2 tonnes d’armes et munitions à Bujumbura.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 19 mai 2015

Facebook Comments