Burundi: Succès d’une opération anti-terroriste à Bujumbura – 30 bombes saisies

Share Button

La-police-se-déploie-sur-la-colline-et-procède-aux-fouilles-perquisitions-dans-les-maisons-et-opèrent-des-arrestations-sous-le-regard-ému-de-la-population-de-cette-collineSuccès d’une opération anti-terroriste menée par le Service National de Renseignement (SNR) du Burundi à Bujumbura.

A Bujumbura, ce mardi 7 avril 2015, le Service National de Renseignement (SNR) du Burundi ont coordonné une opération avec la Police Nationale du Burundi PNB en vue de démanteler un réseau terroriste (financé par des locaux et des étrangers) qui s’est installé dans le pays en vue de perturber les élections de 2015. bombes-retrouvc3a9es-dans-une-maison-au-burundi

Cette opération anti-terroriste visant à mettre hors d’état de nuire ce réseau a permis :

– Dans la maison d’un certain “Athanase Minani” situé sur la colline Gakungwe en commune Kabezi (Bujumbura), des armes composées de 30 types mortiers 600 ont été saisies;
– Et au quartier Twinyoni en commune Kamenge (Bujumbura), 2 personnes ont été arrêtées. La police a saisi un ordinateur portable et 16 DVD.

Le Général de Brigade Etienne Ntakirutimana , Chef de la SNR du Burundi

Le Général de Brigade Etienne Ntakirutimana , Chef de la SNR du Burundi

Il s’agit d’une opération Alpha qui n’est qu’ à ses débuts …

Depuis fin décembre 2014, avec l’attaque de Cibitoke par des éléments rebelles venus de la RDC Congo,  les prisonniers, parmi ses rebelles,  ont permis au renseignement burundais SNR  de connaître leur intention qui était d’empêcher la tenue des élections au Burundi en 2015.  Ces prisonniers ont aussi révélé les noms de leur réseau dormant au Burundi…

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 9 avril 2015

Facebook Comments

One comment on “Burundi: Succès d’une opération anti-terroriste à Bujumbura – 30 bombes saisies

  1. C’est surprenant que pour une fois vous puissiez parler de succès d’une opération antiterroriste. Lorsque les journalistes (notamment ceux de la RPA) ont parlé de la distribution d’armes par les trio Adolphe-Bunyoni-Nkurunziza, vous avez dit que la RPA méritait d’être fermée.
    Aujourd’hui, les fait leur donnent raison.
    La question est de savoir pourquoi ils n’ont pas fait comme d’habitude, à savoir, ne rien révéler.
    Lorsque Pierre Claver Mbonimpa a indiqué à la Police la maison de Nshimirimana Adolphe, pleine d’armes, que s’est-il passé?
    On finira par les traduire en justice tôt ou tard.