Burundi: M.Pacifique Nininahazwe – Focode- agent de la C.I.A et ses IMBONERAKURE – Mai 2015

Share Button
M. Pacifique Nininahazwe

M. Pacifique Nininahazwe

A Bujumbura, ce  samedi 30 mai 2015, les autorités burundaises ont réussi à mettre la main sur les lanceurs de grenades, parmi les manifestants, qui terrorisait la population de la capitale du Burundi depuis quelques semaines.

Un manifestant terroriste lanceur de grenades arrêté en flagrant délit à Bujumbura

Un manifestant terroriste lanceur de grenades arrêté en flagrant délit à Bujumbura

Cette fois , c’est un flagrant délit !  Il s’agit  d’un certain Placide, militant de l’ethnie Hima, membre parti anarchiste violent du MSD et ancien Sans Echecs Sans défaite, milice d’Extrême Droite Hima Burundaise (  http://burundi-agnews.org/Exdroite.htm ) qui avait figure en 1994 à Bujumbura.

M. Pacifique Nininahazwe, sur page Facebook ( qui est l'oeil de la C.I.A. sur ce qui se passe à Bujumbura), lui va accuser "son ami Placide" d'être un IMBONERAKURE  ( groupe qui rassemble les militants du CNDD-FDD de moins de 35 ans ).

M. Pacifique Nininahazwe, sur page Facebook ( qui est l’œil de la C.I.A. sur ce qui se passe à Bujumbura), lui va accuser “son ami Placide” d’être un IMBONERAKURE ( groupe qui rassemble les militants du CNDD-FDD de moins de 35 ans )   ( Mai 2015).

Dès l’ explosion des grenades et l’arrestation de M. Placide par la population et  la Police Nationale du Burundi (PNB)
M. Pacifique Nininahazwe, sur page Facebook ( qui est l’oeil de la C.I.A. sur ce qui se passe à Bujumbura), lui va accuser “son ami Placide” d’être un IMBONERAKURE  ( groupe qui rassemble les militants du CNDD-FDD de moins de 35 ans ).
Depuis l’année dernière (2014), l’opposition burundaise, avec l’aide de l’ONU ( voir le dossier du cable de la BNUB -) ,  tente de confondre IMBONERAKURE  à  INTERHAMWE (milice HUTU rwandaise en 1994) au sein de l’opinion internationale pour créer une confusion des esprits.
Ainsi c’est de la sorte que M. Pacifique Nininahazwe (Président d’une ONG burundaise FOCODE) informe le Département d’Etat US tous les jours sur ce qui se passe à Bujumbura. Tous les crimes commis à Bujumbura par les manifestants anti-3ème mandat NKURUNZIZA deviennent des crimes commis par les IMBONERAKURE. Au département d’ETAT US à Washingthon, les autorités sont de la sorte continuellement désinformés.
Voici l’exemple d’une déclaration du départment d’Etat US, ce vendredi 29 mai 2015 :  U.S. Condemns Violence in Burundi – Press Statement – Jeff Rathke – Director, Office of Press Relations Washington, DC May 29, 2015  –  http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2015/05/243027.htm#.VWmFWwPBqnI.facebook .  Cette déclaration trompe le Peuple américain US sur la situation au BURUNDI.

Sur ce page Facebook de M.Pacifique Nininahazwe - Focode- ,  ce dernier montre le policier burundais à abattre ( message aux assassins dissimulés parmi les manifestants ) et en même temps , il informe la C.I.A. qu'il faut ouvrir le dossier de ce policier pour un éventuel dossier diplomatique  futur. ( Mai 2015)

Sur ce page Facebook de M.Pacifique Nininahazwe – Focode- , ce dernier montre le policier burundais à abattre ( message aux assassins dissimulés parmi les manifestants ) et en même temps , il informe la C.I.A. qu’il faut ouvrir le dossier de ce policier pour un éventuel dossier diplomatique futur. ( Mai 2015)

Le manque de réactivité de l’appareil judiciaire burundaise face à ces crimes,  sans aucunes arrestations ou mandats d’arrêts internationaux délivrés,  ouvre un boulevard ou  permet à ce genre de criminalité liée à la désinformation permanente de foisonner.   Ainsi le Bien devient le Mal et vice versa. La communauté internationale ne voit que du Mal au Burundi.
Au Burundi, le mercredi 13 mai 2015, il y a eu un coup d’Etat militaire manqué, fomenté par les USA et la France, avec l’aide de militaires burundais HIMA du Réseau de l’ex-dictateur HIMA burundais Pierre BUYOYA.

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 31 mai 2015

Facebook Comments