M. Hervé Ladsous (France), Secrétaire Général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU

Burundi: Le réseau ONU français s’en prend aux Barundi.

Share Button
M. Hervé Ladsous (France), Secrétaire Général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU

M. Hervé Ladsous (France), Secrétaire Général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU

A Bujumbura, ce samedi 16 janvier 2016, les autorités burundaises n’en reviennent toujours pas …  Car elles sont accusés de viols par la même équipe onusienne qui est accusée de couvrir les viols des militaires Français en Centrafrique  [ http://www.france24.com/fr/20160115-onu-denonce-viols-collectifs-massacres-ethnies-burundi-crise-politique ]…

 Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits ONU ( Photo: un.org )

M. Zied Ra’ad Al Hussein –  Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits ONU ( Photo: un.org )

 

Depuis fin décembre 2015, la télévision nationale Française ( publique ) – France 3 –  avait posté sur son site des images vidéo d’un massacre qui avait eu lieu en Centrafrique, où les personnes impliquées s’exprimaient en houssa, une langue inconnue au Burundi. France 3 affirmait que ce massacre avait lieu au Burundi [ http://observers.france24.com/fr/20160114-erreur-france-3-images-massacre-burundi ].   L’Etat du Burundi  a décidé de porter plainte contre cette campagne médiatique honteuse à son égard.
Mais seulement, la France n’avait pas révélé pourquoi elle avait menti sur le Burundi en montrant ces images vidéo obscènes  à ses concitoyens mais aussi au monde entier, car les émissions de France 3 sont aussi diffusés via les chaines de la Francophonie ( notamment avec TV5 ).
Il faudra attendre l’intervention du Français M. Hervé Ladsous, Secrétaire Général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, un membre de la France-Afrique ( http://survie.org/billets-d-afrique/2012/218-novembre-2012/article/qu-est-ce-qui-se-cache-ladsous-la  ) pour comprendre … Ce dernier a sorti un Mémo étrange sur le Burundi, où il dit que l’ONU craint le pire ( http://www.rfi.fr/afrique/20160112-burundi-craintes-onu-ladsous-memo-scenarii-genocide-casques-bleus ).
M. Hervé Ladsous a activé tout le réseau onusien de la France dont l’équipe qui a étouffé l’affaire des viols en Centrafrique, avec le Jordanien  M. Zeid Ra’ad Al Hussein  ( http://burundi-agnews.org/onu/burundi-la-mafia-onusienne-zeid-raad-al-hussein-attrape-les-mains-dans-le-sac ) mais aussi celle qui a été mise en place pour assainir la situation après le scandale des viols, avec le nouveau chef ONU de la mission en Centrafrique, le Gabonais M. Parfait ONANGA ANYANGA, lui -même un membre important de la France-Afrique ( http://burundi-agnews.org/diplomatie/burundi-une-boule-puante-de-la-bnub-trop-cher-pour-le-pays ).

Le Gabonais M. Parfait ONANGA ANYANGA, Représentant spécial de l'ONU en République centrafricaine et chef de la MINUSCA Photo: un.org

Le Gabonais M. Parfait ONANGA ANYANGA, Représentant spécial de l’ONU en République centrafricaine et chef de la MINUSCA Photo: un.org

C’est cette véritable mafia Française au sein des Nations Unis qui aujourd’hui veut mettre le Burundi sous tutelle et surtout en découdre avec le Régime démocratique en place.   Les autorités burundaises n’ont pas confiance à M. Hervé Ladsous et  à M. Zeid Ra’ad Al Hussein ( Haut-commissaire aux droits de l’Homme des Nations Unies – http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/la-france-a-l-onu/evenements-et-actualites-lies-aux-nations-unies/actualites/article/nomination-de-zeid-ra-ad-zeid-al ) . Ce sont des hommes trop impliqués dans les salles magouilles onusiennes  ( trop de scandales ) …

Le Burundi a connu le mercredi 13 mai 2015, un coup d’Etat militaire manqué, organisé par le réseau ( politique / civil / militaire ) de l’ancien dictateur hima burundais Pierre Buyoya ( un Homme de la France Afrique ). Depuis le mois d’avril 2015, le Burundi connait une Révolution de Couleur ( ou une tentative de changement du régime démocratique en place au Burundi ), organisée par les USA, la France,et la Belgique, aidés par le Rwanda.

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 16 janvier 2016

Facebook Comments

4 comments on “Burundi: Le réseau ONU français s’en prend aux Barundi.

  1. Le Gabonais Parfait ONANGA ANYANGA avait eu le courage de signaler la distribution d’armes à la milice Imbonerakure par le pouvoir. Le pouvoir ne l’avait-il pas nié, tout comme il avait nié l’existence de camps d’entraînement de cette même milice à Kiliba-Ondes. La conséquence aujourd’hui est ce que l’article semble minimiser: les exactions de tout genre, la torture, les assassinats, les charniers, les viols, les disparitions, et j’en passe. Et tout ce que le despote de Bujumbura se contente de ressasser, c’est que le pays est paisible à 98.20% (il a une drôle de façon de faire son calcul!).
    Ce pseudo pasteur spécialiste du jeu et du combat (licencié en éducation physique et sport, j’imagine qu’il a appris à jouer notamment au foot – raison pour laquelle l’argent du contribuable est utilisé prioritairement pour la construction de stades – et aux sports de combat (tout au moins en ce qui en concerne les règles), il s’illustre en s’entourant de personnes d’un bagage intellectuel lamentable. Un vice-président spécialiste de la poterie et la sculpture (diplômé de l’écote technique secondaire d’art), un conseiller à la communication (diplômé de l’école technique secondaire de Kamenge), un ministre de la sécurité (niveau secondaire qui s’est essayé à l’Université Hope sans succès), la terreur de Bujumbura – que Dieu ait son âme – qui ne savait que tuer (vous voyez surement de quel général il s’agit), … Il y a également une autre personne très influente, pasteur, dont les prêches nous informent que la générosité du Bon Dieu a remis le pouvoir entre les mains du meilleur buteur de l’équipe Alleluia pour l’éternité! C’est une honte pour le Burundi!
    J’ai volontairement étendu mon post à d’autres aspects du pouvoir de Bujumbura. Désolé si c’est ennuyant mais je pense que Nyamitwe sera content d’apprendre que nous sommes au courant de ce qui se passe dans notre pays et arrêtera de nous mener en bateau.

  2. Thumbs up, Arsène !

    Ce site semble être le canal d’un Ministère de la Vérité clandestin, vu qu’il ne figure pas sur les organigrammes de cette petite et prétendument République de l’Afrique de l’Est.

    Quelques points :
    * ce n’est pas parce que des éléments des forces de maintien de la paix de l’ONU ont pu commettre des viols en Centrafrique que des viols perpétrés au Burundi sont miraculeusement des actes échappant à la loi.

    * si cette fameuse vidéo, dont l’origine a été faussement attribuée, a toutefois servi à “l’éducation” de miliciens dans un camp situé au Burundi … cela est-il à l’honneur de ceux qui sont responsables de la formation de ces miliciens ? Du bas de l’échelle à son sommet ?

    * la très festive Révolution de Couleur, parée de jolis rubans blancs, rouges et verts, n’a de loin pas fin de faire parler d’elle. On peut regretter que cette joyeuse manifestation dans les rues de Bujumbura n’ait pas réussi à apporter une paix si désirée au Burundi.

    * et dire que cet affreux croque-mitaine de Buyoya, qui a trempé ses mains dans une diabolique machination, mais se trouve encore en liberté, malgré les efforts répétés de ses ennemis, assoiffés de justice ! C’est proprement inconcevable. De quelles protections inavouables jouit-il ?

    Heureusement que sur ce site on sait prendre la vérité à pleine mains, la secouer pour en éliminer toute vraisemblance et la replacer dans la vitrine, sens dessus-dessous – elle est bien plus belle comme ça, et les DD-istes seraient profondément troublés si on la leur présentait autrement.

    • Mon cher ami, je vous félicite!!! Vous n’êtes pas simple mais trop fort. Trop fort dans la manipulation de l’information car celui qui travestit la vérité ce n’est pas le gouvernement mais plutôt vous. Mais jusqu’à quand comprendrez vous que ce gouvernement que vous détestez tans est l’émanation de la volonté du peuple burundais à travers le vote que vous avez fui avec vos camarades les Sindumuja. Comment vous faire comprendre que ce qui est mauvais en Centrafrique ne peut être bon au Burundi? Qui vous a dit que l’on forme les Présidents de République dans les écoles? Nous avons eus dans la passé des rois qui n’avaient jamais été à l’école et ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont pas bien gouverné le pays. Et puis tu dis que ce site t’énerve parce qu’il ne dit pas les choses qui t’arrangent!!! Tout le monde sait que la vérité blesse mais eux au moins ils ont le courage de dire la vérité tant pis à ceux qui se sentent morveux qu’ils se mouchent. Et parlant des crimes commis au Burundi voici la vérité ci-après:
      ” Dans la réalité actuelle, le Burundi se sait attaqué par l’ex- Dictateur Hima burundais Pierre Buyoya et le Rwanda ( pays membre de l’EAC, de la CEPGL, de la CIRGL, et l’Union Africaine) qui organisent des attentats terroristes sur le territoire burundais, particulièrement localisés à Bujumbura dans 4 quartiers/collines sur les 2913 que comptent le pays. Leurs terroristes tuent de manière macabres des citoyens paisibles Barundi, puis pour la propagande médiatique ils exposent leurs corps ligotés dans les rues au beau matin pour satisfaire les média internationaux ( RFI, AFP, BBC, Reuters etc. ) qui accusent dès lors, avec des témoins anonymes trouvés pour la cause, l’état du Burundi d’en être l’auteur. Dans cette entreprise macabre, l’ex- Dictateur Pierre Buyoya et le Rwanda sont supervisés par les USA, la France et la Belgique…”
      Notez bien: UKURI GUCA MUZIKO NTIGUSHA.

  3. “Burundi: Le réseau ONU français s’en prend aux Barundi”
    et
    “… les autorités burundaises n’en reviennent toujours pas … Car elles sont accusés de viols …”

    Il est malhonnête de prétendre qu’une accusation adressée “aux autorités” s’adresse en fait “aux Barundi”. Il y a certainement des Barundi – intègres – qui ne s’identifient pas avec “les autorités” ou leur politique et leurs actes.

    Ce n’est pas la première fois que ce site procède de la sorte. La campagne électorale est terminée – cet amalgame, ce racolage n’ont pas de raison d’êre.