Mme Gacuti Nadine ( en rouge ), gouverneur de la province Bujumbura ( Photo : twicopy.org )

Burundi : Le gouverneur de Bujumbura dresse un bilan sécuritaire

Share Button
Mme  Gacuti Nadine ( en rouge ),  gouverneur de la province Bujumbura ( Photo : twicopy.org  )

Mme Gacuti Nadine ( en rouge ), gouverneur de la province Bujumbura ( Photo : twicopy.org )

Sécurité – Le gouverneur de Bujumbura dresse le bilan sécuritaire de ces 2 dernières semaines ( fin mars 2017 et début avril 2017 )
A Bujumbura, commune Mutimbuzi,  précisément à la Brigade de Gatumba, ce mercredi 12 avril 2017,  Mme  Gacuti Nadine,  gouverneur de la province Bujumbura, a organisé une réunion du comité provincial mixte de sécurité, en présence de l’officier OPC1  Ninganza Léonidas, commissaire provincial de la Police Nationale du Burundi (PNB) ,   et de l’officier OPC1 Bandaba Pascal,  commissaire régional de la PNB,  en vue de faire le point sur la situation sécuritaire  des 2 dernières semaines dans la province :
– 1/ Les conflits fonciers sont la première source d’insécurité en commune Mutimbuzi :  Par exemples : le vendredi 7 avril 2017 , 1 femme tuée à coups de couteau à Maramvya  à cause des terres par des personnes qui ont été arrêtés par la PNB, ou encore 1 famille de Muyira attaquée suite aux conflits fonciers par 5 individus appréhendés par la PNB ;
– 2/ Une embuscade tendue à un bus de transport en commun le dimanche 9 avril 2017, vers  20 heures 20 minutes,  sur la route n° 4 reliant Bujumbura-Uvira à 300 mètres du pont de la Rusizi à Gatumba – bilan 1 personnes blessées par balle, et 2 personnes kidnappées dont l’Abbé  Ntahondereye Alphonse ( des fouilles sont organisées dans tous les véhicules sans distinction aucune même ceux de la MONUSCO qui traversent les frontières burundaises) ;
– 3/ Un viol à Mutambu ;
– 4/ Fraude sur les frontières burundo- congolaises et sur le Lac Tanganyika ;
– 5/ Consommation et Vente de boissons prohibés avec des policiers et des militaires complices;
– 6/ Corruption de la police de sécurité routière ;
– 7/ Augmentation des accidents routiers surtout sur la route Bujumbura-Uvira à cause de l’excès de vitesse ;
-et 8/ 23 ménages expropriés à Gasenyi près du chantier en construction du futur palais présidentiel, avec leurs indemnités volées par des administratifs corrompus, poursuivis par la justice burundaise etc.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 13 avril 2017

Facebook Comments