M. Jacques BIGIRIMANA, Président du FNL, se dit très menacé ( Photo : RTNB 2016 )

Burundi : Le CNARED relance la guerre pour le contrôle du FNL

Share Button
M. Jacques BIGIRIMANA, Président du FNL,  se dit très menacé  ( Photo : RTNB 2016 )

M. Jacques BIGIRIMANA, Président du FNL, se dit très menacé ( Photo : RTNB 2016 )

A Bujumbura, ce mercredi 22 juin 2016, M. Jacques BIGIRIMANA, Président du Parti FNL,  a révélé qu’il se sentait menacé…
Un de ses militants, M. Emmanuel MINANI, a été kidnappé la nuit du lundi 20 Juin 2016 par des malfaiteurs. Avant son enlèvement, M. Emmanuel MINANI avait révélé, en détails  à M. Jacques BIGIRIMANA et aux services de sécurité burundaise,  que des gens voulaient la disparition de M. Jacques BIGIRIMANA.

Voici ce que M. Jacques BIGIRIMANA explique : [ https://www.youtube.com/watch?v=_HX9q2YFBEE ]

Pour ce dernier, il ne fait aucun doute des gens veulent que  M. Rwasa Agathon   revienne  à la tête du FNL ou c’est  M. Rwasa Agathon qui veut  revenir  à la tête du FNL.
Ces dernières jours,  M. Rwasa Agathon, vice président de l’Assemblée Nationale du Burundi, dont le porte-parole, M. Aimé Magera, se trouve engagé dans le CNARED(*)  dont les membres ont participé à l’organisation du coup d’état manqué du mercredi 13 mai 2015, piloté par le Réseau civile,politique et militaire de l’ancien dictateur Hima Pierre Buyoya, les USA, la France, la Belgique, et le Rwanda ), lui aussi s’est dit menacé sur les antennes de DeutcheWelle…

Au Burundi, la sécurité burundaise pense à un retour d’une guerre fratricide au sein des militants du FNL, pilotée depuis l’extérieur du pays …

(*)  Une organisation terroriste pro-occidentale, néant aucune assise au Burundi en termes de rapport de force politique,  mise en place par la Belgique ( les USA et la France ), à l’image du conflit en Syrie avec le Conseil national syrien (CNS)  qui  est une autorité politique de transition créée  par les USA et la France  le 15 septembre 2011 à l’occasion de la guerre civile syrienne, en ne tenant pas compte de l’Etat souverain de la Syrie, conduite par le Président Bachar el-Assad, seul entité légal au niveau du droit international.

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 23 juin 2016

Facebook Comments