Burundi: La Force de Défense Nationale a 61 nouvelles recrues

La 44ème promotion de l'ISCAM  ( Photo PPBDI.COM )
La 44ème promotion de l’ISCAM ( Photo PPBDI.COM )

Pour  la 44ème promotion de  l’Institut Supérieur des Cadres Militaires ISCAM ,  61 candidats Barundi  ont été retenus  pour étudier  afin de devenir les futurs officiers de l’armée burundaise Force de Défense Nationale (FDN).   

La guerre civile au Burundi a pris fin en novembre 2003 avec  l’Accord Globale de Cessez le Feu (AGCF 2003).  Cette signature a permis d’une pierre deux coups. D’une part, elle mettait fin à une décennie de guerre (1993-2003), et de l’autre,  à plus de 40 ans d’une  des dictatures qui aura été l’une des plus féroce et meurtrière  dans le monde, celle  des Bahima Burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya).  
Depuis 1966 à novembre 2003, les Bahima burundais avaient mis en place  un système d’apartheid du style Afrique du Sud ( mais entre “noirs” )  qui a fait plus de 2.5 Millions de victimes parmi les Bahutu Barundi dont les Batutsi et les Baganwa.
Après l’ AGCF 2003, de nouvelles structures de défense et de sécurité ont été crées au Burundi notamment celle  de la Force de Défense Nationale (FDN).  La FDN devenait ainsi une armée nationale, comme autrefois sous la Monarchie millénaire Rundi,  et non plus l’armée des Bahima Burundais.

Cette 44ème promotion de l’ISCAM a  la particularité  que tous les Barundi y sont représentés, ethniquement mais aussi régionalement.
Elle respecte  – les Accords d’Arusha et surtout celui de l’AGCF 2003 – , qui exige que la FDN soit à  50% Bahutu et 50% Batutsi, avec quelques aménagements.   On  trouve  parmi ces 61 candidats : des Bahutu, des Baganwa, des Batutsi, des Bahima, et  un twa.
Selon le commandant  de l’ISCAM,  le colonel Aloys Bizindavyi, toutes les provinces sont représentées et les épreuves se sont déroulées en toute transparence.  On remarque  que l’armée se féminise car 6 filles entrent dans l’armée burundaise.

Ce recrutement  avait débuté par des examens de présélection dans les provinces pour donner de la chance à toutes les régions. On avait eu plus de 1 233 inscrits parmi lesquels 990 ont fait le test de présélection et, 182 candidats présélectionnés pour faire les tests finaux. Pour les 61 candidats retenus en fin de processus ,  ils vont recevoir leur matériel militaire  et, dès la semaine prochaine,  débuteront  leur  formation d’officier militaire .

DAM, NY, AGNEWS, le  2 février 2013.

Facebook Comments