Burundi: Des coups de feu entendus à Mutimbuzi.

Le porte parole des FDN, le Colonel Gaspard BARATUZA, dément cette rumeur.

Des coups de feu ont été entendus dans la localité de Rukaramu en commune Mutimbuzi dans la nuit du 2 septembre 2012 , tout près de la réserve naturelle de Rukoko.

Des journalistes (proches des enfants de la Dictature des Bahima burundais) ont directement associé ces coups de feu au FNL d’Agathon RWASA.

 

Selon la police burundaise, il ne s’agissait que de bandits armés qui venaient piller dans cette localité.

 

 

Le gouvernement du Burundi accuse une partie de la société civile burundaise (1)d’être de mauvaise foi. Elle s’est donné pour ambition de faire échouer la conférence des donateurs pour le développement au Burundi prévue en octobre.
La rumeur de la reprise des armes du FNL d’Agathon Rwasa est à voir dans ce sens. A Bujumbura, on regrette que RFI, Jeune Afrique, AFP (Bref le réseau des média français) se soient , tête baissé, embourbé dans ce jeu qui consiste à nuire -gratuitement – à l’image du Burundi.

 

Dans une interview accordée ce 3 septembre 2012 à la presse, le porte parole de la Force de Défense Nationale (FDN), le Colonel Gaspard BARATUZA, a nié catégoriquement que cette attaque de bandits armées serait liée à une des dernières déclarations de guerre au gouvernement burundais rendue publique par la branche du FNL d’Agathon RWASA.

 

Le FNL de Rwasa est un parti politique burundais, membre de l’ADC Ikibiri. Ce groupement regroupe les partis politiques qui ont mal digéré leur défaite aux derniers scrutins démocratiques de 2010. Déjà, en août 2010, l’ADC Ikibiri avait déjà déclaré la guerre au Burundi.
Au printemps 2011, Rwasa Agathon,ex-patron du FNL, avait été perçu pour la dernière fois en Belgique et en France. Depuis, des communiqués, ou des cassettes audio, signés en son nom apparaissent ici et là…

Selon les sources provenant des FARDC (armée Congolaise de la RDC ), actuellement, le FNL de RWASA collabore ouvertement en RDC Congo avec le FDLR Rwandais. Ainsi que d’autres membres de l’ADC Ikibiri, qui, eux sont engagés clairement au sein du M23 qui terrorise pour le moment la RDC avec son souhait de Balkanisation.
Une procédure judiciaire auprès de la CPI a été entreprise par la RDC à l’encontre des Forces Négatives qui pillent et violent sur le sol congolais. Le FNL ADC Ikibiri de Rwasa fait parti de ces Forces Négatives en RDC.

 

(1) Burundi: Dénonciation du 100% monoethnique du FORSC , [ http://www.burundi-agnews.org/index.php/societe/sport/2547-burundi-denonciation-d-une-composition-100-monoethnique-du-forsc ] ou [ http://nyabusorongo.org/index.php/revelations/141-revelations-troublantes-la-composition-des-membres-du-forsc-est-a-100-monoethnique ]

DAM, NY, AGNEWS, le 4 septembre 2012.

 

Facebook Comments