Burundi: 25 officiers FDN pour montrer l’image d’une armée aimée et rassurante

bdi_militaires-burundais001A Bujumbura, du lundi 26 mai 2014 au 6 juin 2014,  le ministère de la Défense nationale et des anciens combattants du Burundi,en collaboration du Royaume des Pays-Bas,  organise une formation de 25 formateurs dans le domaine du développement du secteur de sécurité.
C’est le colonel  M. Augustin Nigaba,qui en charge du fonds de formation dans l’unité de gestion du programme de développement du secteur de la sécurité (DSS), côté ministère de la Défense nationale et des anciens combattants, qui l’ a annoncé à la presse.

Le colonel Augustin Nigaba , FDN Burundi. ( Photo: PPBDI.COM )
Le colonel Augustin Nigaba , FDN Burundi. ( Photo: PPBDI.COM )

M. Evariste Karambizi, administrateur du programme Paix et sécurité au sein du projet DSS (au côté, de l’unité des Nations-Unies pour la recherche et formation) a insisté qu’il s’agit plus d’une formation de formateurs. Les apprenants vont découvrir des techniques de  transmissions de connaissances en matière de réformes du secteur de sécurité.
La formation aidera à sensibiliser les acteurs de sécurité sur la manière de remplir leurs devoirs , de manière efficace, au côté de la population.

Officiers burundais ( Photo Igihe.bi )
Officiers burundais ( Photo Igihe.bi )

L’armée du Burundi, la Force de Défense Nationale – FDN, née début janvier 2004, est une des institutions les plus appréciées par le population du pays. Actuellement,  la FDN participe aux Travaux de Développement Communautaires (TDC) au côté des citoyens Barundi chaque samedi. La FDN est aussi très aimée pour ses prouesses de force de paix humanitaire, au côté de l’Union Africaine,  à l’Étranger (Somalie, Centrafrique, etc.), et surtout, elle a permis de sécuriser toutes les frontières du Burundi ( avec le Rwanda, la RDC Congo, et la Tanzanie), de tel manière qu’aujourd’hui, la paix et la sécurité règne sur tout le territoire national.   A un an des prochaines élections démocratiques au Burundi, l’État burundais souhaite, à travers cette formation,  que l’armée burundaise  fasse découvrir à la population burundaise ces prochains mois  cette facette  neutre, rassurante et proche des citoyens, qu’elle a développé au cours de ces dernières années.
DAM,NY, AGNEWS, le 27 mai 2014

Facebook Comments