Burundi : 2 corps sur la Mubarazi - 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : Malonga @bichoulove72 )

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi – 2 pistes, conflit social ou terroristes SINDUMUJA

Share Button
Contrôle de la Police Nationale du Burundi ( Photo: PNB )

Contrôle de la Police Nationale du Burundi ( Photo: PNB )

A Muramvya, commune Burambana,  colline Gatamera, ce jeudi 11 août 2016, la Police Nationale du Burundi PNB a repêché 2 corps sans vie dans la rivière MUBARAZI, coincés dans des rochers, suite à une information donnée par un journaliste du JOURNAL IWACU ( Media privé proche de l’opposition burundaise ANTI – 3ème MANDAT du PRESIDENT ).

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi - 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : AfricaTopTweets ‏@AfricaTopTweet )

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi – 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : AfricaTopTweets ‏@AfricaTopTweet )

Sur les lieux se trouvaient  l’ officier de police PC1 Evariste Ndikumna,  la police judiciaire de  Muramvya, le procureur de la République à Muramvya, des journalistes de différents médias, des représentants de défenseurs des droits de l’homme, et une équipe de l’administration communale de Burambana.
Le travail de récupération des corps a duré près de 4 heures, puis les cadavres ont été acheminés à la morgue de l’hôpital de Muramvya, pour identification.

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi - 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : Malonga @bichoulove72 )

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi – 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : Malonga @bichoulove72 )

Au Burundi, selon la police judiciaire burundaise, 2 pistes sont actuellement à l’étude : –  un problème sécuritaire par exemple lié à un conflit d’ordre social ( règlement de compte entre 2 familles ou groupes, conflit amoureux, conflit foncier, … ); ou un problème de terrorisme intérieur causé par les SINDUMUJA ( ce sont des activistes -anti 3ème mandat du Président –  qui, depuis le Rwanda ou les pays occidentaux, à partir des  Média ou réseaux sociaux – surtout Whatsap ou Twitter -, organisent des assassinats terroristes, rémunérés pour les tueurs, et qui travaillent avec les services secrets rwandais. Le dernier assassinat ciblé était celui de la député burundaise de l’East African Community EAC Feu Hafsa Mossi. Les enquêtes sont en cours et elles permettront de préciser le crime.

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi - 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : Malonga @bichoulove72 )

Burundi : 2 corps sur la Mubarazi – 2 pistes, Conflit social ou terroristes SINDUMUJA ( Photo : Malonga@bichoulove72 )

En 2015, au niveau sécuritaire au Burundi, la menace extérieur ( milices venant du Rwanda ou de la RDC Congo ,financés par le Rwanda, les USA, la France, et la Belgique ) était  à 71% contre 50% en 2014 ; la menace intérieur ( terrorisme intérieur lié globalement au conflit HIMA – BARUNDI ) à près de 17%  contre  40% en 2014 ; les problèmes de sécurité liés à la société  ( Viols, Conflits fonciers, Violences conjugales, Chiens errants, incendies  ) à 9% ; à la santé publique  ( épidémie, malaria etc. )  à 2% ; et aux catastrophes naturelles à 1% [ http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-2015-securite-la-guerre-mediatique-et-son-burundi-virtuel-en-crise/ ].

DAM, NY,AGNEWS, le lundi 15 aout 2016

Facebook Comments