Burundi: Sida, on est passé de 100 décès annuel à 50

Share Button
Mme Jeanne Gapiya, ANSS

Mme Jeanne Gapiya, ANSS

Ce 1 décembre 2013, la Ministre de la santé publique et de lutte contre le SIDA, Dr Sabine NTAKIRUTIMANA était à la paroisse Rumonge en province de Bururi pour célébrer la journée internationale contre le SIDA.
Le thème retenu cette année 2013 pour le Burundi était : « D’ici 2015, luttons pour zéro nouvelles infections, zéro nouveaux décès dus au SIDA, zéro discrimination ».
Mme Jeanne Gapiya, de l’Association nationale de soutien aux séropositifs et aux sidéens (ANSS) a salué les efforts de l’état burundais car une nette amélioration s’observe. Les années précédentes le nombre de décès du SIDA se chiffraient par centaines  au Burundi. Désormais, c’est autour de 50 décès par an.
Mme Jeanne Gapiya de l’ANSS a demandé au gouvernement burundais si chaque  séropositif pouvait être sous antirétroviraux au plus vite afin de pouvoir atteindre l’objectif de zéro décès du Sida par an.
Le cas du Burundi confirme bien la déclaration de l’ONU SIDA qui se veut optimiste et assure que pour la 1ère fois, le monde peut envisager la fin de l’épidémie. Et pour cause, le nombre de nouvelles infections au VIH et le nombre de décès sont en baisse par rapport aux années précédentes.

DAM, NY, AGNEWS, 2 décembre 2013

Facebook Comments