Burundi: Pour une connaissance obligatoire de son état sérologique

Share Button
Centre Hospitalo-universitaire de Kamenge (CHUK)

Centre Hospitalo-universitaire de Kamenge (CHUK)

A Bujumbura, ce vendredi 11 avril 2014,  l’Association Burundaise des Spécialités Médicales – ABSM  a annoncé souhaiter que les politiques aident le citoyen burundais à connaître son état sérologique.
Selon Dr  Rénovât  Ntagirabiri, président  de l’ABSM ( Médecin au Centre Hospitalo-universitaire de Kamenge – CHUK  ),   45% des femmes qui accouchent au Burundi ne connaissent pas leur état sérologique  ce qui fait que certains nouveau-nés naissent souvent infectés du VIH/SIDA  à cause de cette ignorance.
Pour prévenir, pour l’Association Burundaise des Spécialités Médicales il serait bon d’obliger le citoyen burundais à connaître son état sérologique. Cela serait d’une aide considérable notamment dans la lutte contre des maladies tel  le VIH/SIDA.
L’ABSM a été créé en 2011 par Pr. Théodore NIYONGABO. Elle regroupe des médecins burundais spécialisés dans différents domaines médicaux. Elle octroie une formation continue dans différentes spécialités médicales et  fait la promotion de la recherche médicale. L`ABSM organise chaque année un congrès médical autour d`un thème choisi.
DAM, NY, AGNEWS, le 11 avril 2014

Facebook Comments