Burundi: L’hopital moderne de Karuzi, une image d’une santé en progrès.

Share Button
L'hôpital général de Mpanda   Photo  iwacu-burundi.orgC'est dommage que le site du Ministère de la Santé du Burundi ne soit pas tout à fait à jour au niveau des chiffres et statistiques ( minisante.bi) mais  lorsque l'on parle santé au Burundi, c'est au décret présidentiel n° 100/38 du 16 mars 2006  auquel on pense. Ce dernier a octroyé  la gratuité des soins aux enfants burundais de moins de cinq ans et aux femmes burundaise qui accouchent.  Ce système coûte mensuellement plus de 2,3 Mds (MilliarDS) BIF  (soit  environ 1.8 Millions USD) par mois. Il s'agit d'une des plus grandes réussites de l'histoire du Burundi en matière de santé.   Les médicaments de première ligne dans le traitement de malaria sont gratuites.    L’accès de plusieurs  citoyens aux soins de santé est rendu facile car le gouvernement a augmenté depuis près de 2 ans  l’enveloppe  allouée à la carte d’assistance mutuelle (CA M). Des consultations et vulgarisations se font encore dans toutes les communes du pays afin que la carte d’assistance mutuelle parvienne à tous les Barundi et  ce dans toutes les Formations Sanitaires tel les centres de santé.
A l'approche de la célébration du cinquantenaire de l'indépendance du Burundi, le gouvernement Nkurunziza (nom du Président du Burundi actuellement) présente une autre de ses propres réalisations :  le nouvel hôpital de KARUZI.

Formations Sanitaires : 56 hôpitaux et 685 centres de santé   pour 129 communes dont 2 847 collines


La province de Karuzi presentera son nouvel hôpital (hôpital de KARUZI)  pendant la célébration du cinquantenaire de l'indépendance du Burundi.   Il s'agit d'un symbole fort dans le cadre de la promotion de la santé. Il est à précisé que c'est le contribuable burundais, représenté par le gouvernement, qui a financé à lui seul sans avoir aucune aide extérieure la construction de cet hôpital de troisième référence au Chef-lieu de la province KARUZI.
M.Sylvestre NDAYIZEYE  est un homme heureux. En tant que Gouverneur de la province KARUZI, il est fier d'expliquer comment ce batiment de santé publique a été mise en place. Il évalue  le coût total de cet hôpital  à  30  Mds BIF (soit  23,25 Millions USD).
 
De nombreux défis en matière de santé demeure au Burundi, comme l'indiquait le Docteur Olivier BASENYA parlant notamment du défi lié au fait qu’il y a une surcharge au niveau des Hôpitaux. Cet nouvel hopital de KARUZI  aidera à résorber une partie du flux. Mais selon  le Docteur Olivier BASENYA, la plupart des prestations devraient se dérouler plutôt au niveau des Centres de santé …
 
Le système de la santé du Burundi s'améliore peu à peu.  La mise en œuvre de la stratégie de financement basé sur la performance  le renforce au niveau quantitatif  et  qualitatif. 
L'année dernière plus de  600 personnes dont  des médecins ainsi que des infirmiers et d'autres techniciens ont trouvé de l'emploie dans  le secteur médicale burundais. C'est un domaine qui embauche continuellement et  à cet effet en janvier dernier on a lancé officiellement  l’observatoire National des Ressources humaines en Santé  .  Au niveau de la prévention santé, une distribution de l’eau potable  est désormais assuré dans tout le pays. Des bornes fontaines  ont été construites lors des travaux communautaires, soit une vingtaine de bornes fontaines par commune.  La construction de villages,  dans les nombreuses 129 communes burundaises  comprenant  2 847 collines, a pour objet  aussi de rendre plus accessibles à toute la population  aux 56 hôpitaux et 685 centres de santé du pays. Pour information, généralement, un village compte entre 300 et 500 ménages.
 
DAM, NY, AGnews, le 8 mars 2012.
Facebook Comments