Burundi : Les média et la prévention contre le Paludisme ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : Les média et la prévention contre le Paludisme

Share Button
Burundi : Les média et la prévention contre le Paludisme ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : Les média et la prévention contre le Paludisme ( Photo : RTNB 2017 )

SANTE, MEDIA, SECURITE – Les média apprennent à faire de la prévention contre le Paludisme

A Bujumbura, mercredi 25 octobre 2017, M. Ndayishimiye Pontien, Directeur Général du Centre d’Information, d’Education et de communication en matière de Population et développement (CIEP), et Dr Habarugira Darius, Directeur du Programme National Intégré de Lutte contre le Paludisme (PNILP), en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance / United Nations International Children’s Emergency Fund ( UNICEF), a organisé un atelier média sur la prévention du paludisme, destiné aux journalistes de la presse écrite et audiovisuelle du Burundi, dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet intitulé “contribution à la prévention du paludisme à l’endroit des enfants, des femmes et des personnes vulnérables dans les provinces de Bururi et Mwaro”.

Le Burundi, depuis le lundi 13 mars 2017, a déclaré une épidémie de paludisme. Au mois de juin 2017, plus de 6 Millions de cas de paludisme sur une population burundaise totale de près de 9 Millions, ont été recensés avec 2710 cas de décès ( enfants, femmes enceintes, ou personnes vulnérables). Actuellement ce sont les districts sanitaires du Nord, du Centre et de l’Est , comme les provinces de Ngozi, Kirundo, Karusi, Rutana et Cankuzo, qui sont sous surveillance.

Cet atelier est organisé par et pour la CORPORATION TRADITIONNELLE DES GESTIONNAIRES -TUTSI-, en coordination avec la CORPORATION DE L’ETAT -INGOMA Y’UBURUNDI -. La CORPORATION TRADITIONNELLE DES SAVANTS CHERCHEURS BARUNDI -TWA- a manqué une occasion de venir dire ce qu’ils savent du PALUDISME.   Les Barundi sont de plus en plus septiques quant à la bonne foi de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans ce type d’intervention ( cfr. La question de la Démographie galopante planétaire )… La CORPORATION TUTSI DES BARUNDI s’est doté de – spécialistes Barundi CONTRE les attaques biologiques – , étant donné que le PALUDISME est un des premiers tueurs MASSIFS de citoyens BARUNDI au Burundi. L’OMS a directement sanctionnée, à cause de cette mesure prise, le Ministère de la SANTE, issu de la CORPORATION D’INGOMA Y’ABARUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mardi 1 novembre 2017

Facebook Comments