Burundi: L’adhésion à la Carte d’Assistance Médicale augmente

Share Button

bdi_soindesante_burundiLe taux d’adhésion à la Carte d’Assistance Médical (CAM) est passé de 0.4% (en 2012, à son introduction) à  plus de 33% aujourd’hui ( septembre 2013).

Une des réussites du gouvernement -dit- Nkurunziza (nom du très populaire président africain du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza ) est la mise en place de la Carte d’Assistance Médicale (CAM) par l’arrêté de loi du 25 janvier 2012 (N°01/VP2/2012) qui est venu réorganiser le système d’assistance médicale au Burundi.

La Carte d’Assistance Médicale CAM est un système de pré-paiement pour les soins de santés au Burundi.

Le principe est que celui qui possède la CAM ne paie de sa poche que  20% des frais de consultation médicale et 20% d’achat des produits pharmaceutiques.  Les autres 80%  (  comprenant les coûts des analyses de laboratoires, des consultations, des hospitalisations, et des médicaments ) sont supportés par l’Etat du Burundi.
 La CAM coûte 3000 BIF  ( 2 USD). Elle est mise à disposition  à toute la population burundaise.  Les fonds générés par la CAM  sont colletés par l’administration communale. La majorité de formations sanitaires du Burundi acceptent la CAM.
Le taux d’adhésion des ménages à la CAM est en augmentation constante. En 2012, à son lancement, il était à 4%. D’avril 2013 à juin 2013, on est passé de 25% à 33%.

Les ménages Barundi commencent à comprendre l’utilité de cette carte.  Au Burundi, les soins de santé sont gratuits pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. La CAM  fait parti des actions que l’Etat burundais a mis en place afin de donner des soins de santé à des tarifs accessibles au plus grand nombre des Barundi.

DAM, NY, AGNEWS, le 22 septembre 2013

Facebook Comments