Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba 2018)

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba  2018)

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba 2018)

SANTE – Exercice de cartographie de tous les acteurs œuvrant dans le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire au Burundi.

A Bujumbura, ce lundi 22 janvier 2018, M. Niyokindi Ernest, responsable à la Vice-Présidence du Burundi et point focal SUN ( Scaling Up Nutrition – Mouvement mondial de renforcement de la nutrition ) a organisé un atelier de 2 jours portant sur un exercice de cartographie des parties prenantes et interventions nutritionnelle au Burundi, rassemblant les acteurs étatiques, onusiens et ceux des ONGs œuvrant dans le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire dans le pays.

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba 2018)

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba 2018)

M. Niyokindi ajoute que le Burundi est parmi les pays les plus touchés par la malnutrition, avec 1 enfant de moins de 5 ans sur 2, souffrant de la malnutrition chronique( 56% des enfants âgés de moins de 5 ans, selon l’Enquête démographique et de santé 2017 -EDS2017- de l’ Institut de Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi -ISTEEBU).

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba 2018)

Burundi : Le secteur de la nutrition et de la sécurité alimentaire ( Photo : D.C ININAHAZWE , Isidore Ntirampeba 2018)

Au Burundi, cet exercice de cartographie permettra par la suite de fournir une vue globale de « qui fait quoi, comment et où » en matière de nutrition et de sécurité alimentaire. Ces informations aideront à élaborer une cartographie des parties prenantes œuvrant dans la mise en œuvre des interventions de nutrition, la nature de leurs activités, leurs zones géographiques et leurs mécanismes de mise en œuvre ainsi que la couverture démographique de leurs actions en termes de bénéficiaires.
La politique nationale de lutte contre la malnutrition a été régulée : 1/ en 2013 avec l’adhésion au mouvement Scaling-up nutrition (SUN) sur l’initiative REACH (Renewed efforts against child hunger and undernutrition-Renouvelement des efforts contre la faim et la malnutrition des enfants) ;  2/ en 2014, avec la mise en place de la plateforme multisectorielle de sécurité alimentaire et de la nutrition (PMSAN); et 3/  puis, par la suite, la création d’un comité de coordination de la cartographie et une équipe technique nationale de la cartographie.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mardi 23 janvier 2018

Facebook Comments