Dr Joseph NYANDWI, spécialiste burundais en matière de lutte contre le diabète ( Photo : rtnb.bi - 2016 )

Burundi : Le diabète – 3ème cause d’hospitalisation après le paludisme et le VIH/SIDA

Share Button
Dr Joseph NYANDWI, spécialiste burundais en matière de lutte contre le diabète ( Photo : rtnb.bi - 2016 )

Dr Joseph NYANDWI, spécialiste burundais en matière de lutte contre le diabète ( Photo : rtnb.bi – 2016 )

A Bujumbura,  ce jeudi 7 avril 2016,  Dr Joseph NYANDWI, spécialiste en matière de lutte contre le diabète, a informé l’opinion, selon une étude réalisée au Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge, que la 3ème cause d’hospitalisation au Burundi en médecine interne, comme maladie endémique,  est  le diabète. Le diabète vient après le paludisme et le VIH/SIDA.

 Dr. Innocent Nkurunziza, directeur du PNILMC (Programme national intégré de lutte contre les maladies chroniques et non transmissibles)  ( Photo : ppbdi - 2016 )

Dr. Innocent Nkurunziza, directeur du PNILMC (Programme national intégré de lutte contre les maladies chroniques et non transmissibles) ( Photo : ppbdi – 2016 )

Le diabète est un trouble causé par une alimentation trop sucré causant un taux de glucose dans le sang (glycémie) élevé. C’est l’hyperglycémie.  D’après Dr. Innocent Nkurunziza, directeur du PNILMC (Programme national intégré de lutte contre les maladies chroniques et non transmissibles), les résultats parcellaires d’une campagne de dépistage effectuée dans certaines entreprises publiques et privées de Bujumbura en septembre 2007 révèlent une prévalence du diabète approchant les 10%.
Dr. NYANDWI demande à la population burundaise de se faire dépister pour cette maladie et conseille à la pratique du sport au quotidien.

Au Burundi, la thématique du 7 Avril – journée internationale de la santé – était la sensibilisation sur le diabète.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 8 avril 2016

Facebook Comments