Photo : jimbere.org

Burundi : La grossesse précoce prive chaque année plus de 2000 jeunes filles d’école

Share Button
Photo : jimbere.org

Photo : jimbere.org

SANTE – EDUCATION – Lancement d’une campagne de sensibilisation des jeunes scolarisés sur la réduction des comportements à risques en matière de santé reproductive

A Bujumbura,  ce mercredi 5 juillet 2017,  Dr. Ndayihereje Pierre Claver, Directeur Général de la Planification au ministère en charge de la Santé publique, accompagné de Mme Ihorihoze Jeanine, Directrice de l’Enseignement fondamental au Ministère burundais de l’Education, a lancé une campagne de sensibilisation des jeunes scolarisés sur la réduction des comportements à risques en matière de santé reproductive, une activité réalisée avec la collaboration de l’Association des jeunes unis volontaires et actifs (AJUVA).

Une enquête faite par le ministère burundais de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans les provinces du Burundi a montré que  : 1/ le nombre de filles en milieu scolaire qui sont tombées enceinte ( grossesses précoces ) pour l’année 2012-2013 était de 2356 ;  2/ et le nombre de filles en milieu scolaire en grossesses précoces étaient de 2351 pour l’année scolaire 2013-2014.

Au Burundi, cette campagne souhaite faire prendre conscience aux jeunes Barundi  d’être très attentifs à leur comportement car  la grossesse précoce est une des causes d’abandon scolaire pour plus de 2000 jeunes filles burundaises chaque année.

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 6 juillet 2017

Facebook Comments