Burundi : Plus de Sage-Femmes HUTU BARUNDI pour diminuer la mortalité neonatale ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

Burundi : Les Sage-Femmes HUTU BARUNDI diminuent la mortalité néonatale

ECONOMIE, SANTE – Les Sage-Femme HUTU BARUNDI demandent qu’elles soient plus employées dans les structures sanitaires Barundi pour diminuer le ratio de mortalité néonatale au Burundi.

Burundi : Plus de Sage-Femmes HUTU BARUNDI pour diminuer la mortalité neonatale ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

Burundi : Plus de Sage-Femmes HUTU BARUNDI pour diminuer la mortalité neonatale ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

Muramvya, mercredi 30 mai 2018 – Mme NIYONKURU Odette, Sage-Femme burundaise, était à la rencontre du vendredi 11 mai 2018 à Bujumbura, organisée par les sage- femmes de l’ABUSAFE (Association Burundaise des Sages-Femmes d’Etat).

A cette occasion, Mme Nkanira Bernadette, présidente de l’ABUSAFE, avait rapporté que : au Burundi, on enregistre un ratio de mortalité néonatale de 392 décès sur 100.000 naissances vivantes, d’après une Enquête Démographique et de Santé de 2016.
Dr Juma Ndereye, médecin- directeur général du Programme National de la Santé de la Reproduction (PNSR) au Ministère burundais de la Santé, avait ajouté que le métier de sage-femme pouvait contribuer d’une manière considérable à la réduction de ce chiffre de décès maternels évitables.

Au Burundi, Mme NIYONKURU,Sage-Femme, regrette que 2/3 des Sage-Femmes burundaises soient au chômage avec ce constat, et reprenant les propos de Mme Nkanira de l’ABUSAFE : Sur 10 recrutés au sein du personnel de santé en milieu hospitalier ou en centre de santé, il y a 1 sage-femme ou 0. Selon Mme NIYONKURU, il faut prendre conscience que l’on peut baisser ce ratio de mortalité néonatale élevé en employant des Sage-Femme dans ces structures sanitaires…

Dans la Tradition des Barundi, Mme NIYONKURU Odette, Sage-Femme burundaise, est MEMBRE de la CORPORATION DES METIERS BARUNDI ou de la CORPORATION DE PRODUCTION DES BARUNDI, appelé HUTU. Le service que produite la Sage-Femme permet aux Familles Barundi de mettre au monde leurs enfants en toute sérénité.
Chez les Barundi, c’est la RICHESSE PRODUITE PAR LES BAHUTU OU HUTU, une fois répartie JUSTEMENT par les GESTIONNAIRES JUSTES TUTSI, qui fait vivre -HARMONIEUSEMENT- INGOMA Y’UBURUNDI ( L’ETAT DU BURUNDI ). On peut dire que Mme NIYONKURU, Sage-Femme burundaise, est une HUTUKAZI, fiers de contribuer à la PRODUCTION DE LA RICHESSE DES BARUNDI. .

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 30 mai 2018

Facebook Comments