Burundi: Des mesures de prévention face à la phobie du virus Ebola

Share Button
Dr Thaddée Ndikumana, porte-parole du Ministère de la Santé du Burundi ( Photo: PPBDI.COM )

Dr Thaddée Ndikumana, porte-parole du Ministère de la Santé du Burundi ( Photo: PPBDI.COM )

A Bujumbura, mercredi 13 août 2014, Dr Thaddée Ndikumana, porte-parole du Ministère de la Santé du Burundi,  a informé  sur les mesures préventives que le gouvernement burundais avait prise pour faire face à la lutte contre le virus d’Ebola qui se répand en Afrique de l’Ouest ( surtout Guinée et Libéria ).
L’Etat du Burundi a mis en place une clinique mobile à l’Aéroport international de Bujumbura pour les passagers en provenance d’Afrique de l’Ouest, et va aussi étendre des cellules de vigilences sanitaires aux postes frontaliers notamment en provenance des pays de l’EAC (East African Community ).
Les signes que présentent le virus d’Ebola sont notamment : une fièvre brutale ; une faiblesse musculaire ; des vomissements avec du sang; et des diarrhées.   si un cas d’Ebola était suspecté, les équipes sanitaires du Burundi isoleront le suspect.
Le ministère de la Santé Burundais travaille avec l’Institut National de la Santé Publique (INSP), qui sera le laboratoire national de référence,pour s’occuper des prélèvements et du diagnostic  en cas avéré du virus d’Ebola ou pas.
Cette communication du Ministère de la Santé du Burundi avait pour ambition de  tranquilliser la population burundaise et montrer que des mesures adéquates avaient été prises pour la protéger de ce virus d’Ebola qui a déjà tué plus de 1000 personnes en Afrique de l’Ouest.

DAM, NY, AGNEWS, le 18 août 2014

Facebook Comments