Burundi: 29,8 M USD pour l’innovation médicale et 6 labos de diagnostic.

Share Button

Un laboratoire de recherche médical.

Santée – L’Assemblée nationale du burundi  vient d’adopter deux lois relatives à l’accord de financement avec d’une part, l’Association Internationale de Développement pour la mise en réseau des laboratoires de santé publics des pays de l’East African Community EAC dont soit 15 Millions (M) USD, et de l’autre, la Banque Mondiale pour 14,8 M USD.

 

Ce projet régional de l’East African Community (EAC) voudrait, harmoniser, et rendre  efficace  les diagnostics et la surveillance de la tuberculose, du paludisme, et les autres maladies transmissibles.

La mise en réseau de laboratoires de santé publique  régionale va renforcer les laboratoires de santé publique de l’EAC qui vont travailler en synergie pour lutter contre les maladies transfrontalières comme la tuberculose, le paludisme, les infections des enfants, la fièvre jaune, le virus de l’Ebola, et autres maladies comme la rougeole et la grippe aviaire. Chaque pays doit choisir 5 ou 6 laboratoires frontaliers qui seront construits et équipés de la même manière et qui vont échanger régulièrement des informations sur leurs activités.

 

Au Burundi, une enveloppe de 15 Millions (M) USD est donnée pour la mise en réseau de laboratoires spécialisés dans le diagnostic. De la sorte, ce financement va aider à étendre, réhabiliter, construire, ou équiper 6 laboratoires dont ceux de :  Kayanza; Rumonge; Makamba; Muyinga; Kamenge ( Centre Hospitalo Universitaire CHUK), Bujumbura ( l’Institut National de la Santé Public  INSP ). Ces derniers vont devoir fonctionner comme des laboratoires de santé public polyvalents.

 

Le projet régional appuiera également le développement des systèmes de qualité pour le réseau de laboratoire et le système régional de surveillance intégré de la maladie et de la riposte. Il mettra l’accent sur : –  la formation du personnel de laboratoire; – la recherche opérationnelle dans les 5 pays de l’EAC ( Burundi, Tanzanie, Kenya, Rwanda, et Ouganda); – et le partage d’expérience à travers les centres d’excellence identifiés.

 

La Banque Mondiale mettra 14,8 M USD  pour appuyer le développement du secteur de la santé au Burundi, et  surtout l’innovation dans le ce domaine.

 

DAM. NY, AGNEWS, le 27 aout 2012.

Facebook Comments