Burundi: 1 décès de Choléra à Bujumbura

Share Button

bdi_cholera_cibitoke_buja01Le Vice président  du Burundi, S.E. Gervais Rufyikiri, avec les ministres de la santé publique, de l’énergie, de l’environnement, et le Maire de la Ville de Bujumbura, sont décidés à combattre efficacement une épidémie de choléra qui s’est établi dans  les communes urbaines de Ruziba, de Cibitoke (secteurs Rukana et Mparambo I ), et une partie de Ngagara (quartier 1 et 2), depuis  fin mars.

Selon les services du Ministère de la Santé du Burundi, 16 cas de choléra sont jusqu’à présent enregistrés avec 1 décès à déplorer enregistré à Musaga. 7 cas  sont soignés en ce moment à l’hôpital Prince Régent Charles et  9 au centre de Santé de Musaga.

Cette épidémie de choléra a été causée vraisemblablement par la destruction des sanitaires après les pluies torrentielles qui s’était abattue sur Bujumbura. Les conséquences directes ont été sur les citoyens du coin, les manques d’hygiène et d’eau potable.

Le vice Président S.E. Rufyikiri Gervais a  pris les devants et demander aux Services Techniques Municipaux d’accélérer l’enlèvement des immondices (ou dégâts) conséquents aux pluies torrentielles  qui cohabitent avec les petits marchés de vivres de ces communes touchées.
Il a exigé à la REGIDESO d’ouvrir les robinets publics pour limiter les dégâts provoqués par le manque d’eau.

DAM, NY, AGNEWS, le 16 avril 2013

Facebook Comments