Dr Ndikumasabo Jean-Claude, médecin provincial de la province Rumonge au sein du district sanitaire de Rumonge ( Photo : ABP 2017 )

Burundi : A Rumonge – 5.138 filles vaccinées contre le cancer du col de l’utérus

Share Button
Dr Ndikumasabo Jean-Claude, médecin provincial de la province Rumonge au sein du district sanitaire de Rumonge ( Photo : ABP 2017 )

Dr Ndikumasabo Jean-Claude, médecin provincial de la province Rumonge au sein du district sanitaire de Rumonge ( Photo : ABP 2017 )

SANTE – Semaine de la Santé Mère-Enfant (SSME) 2017 – Au district sanitaire de Rumonge, – 5.138 filles âgées de 10 ans ont reçu leur 2ème vaccin  contre le cancer du col de l’utérus ( données provisoires).

A Rumonge, au Sud-Ouest du Burundi, lundi 26 juin 2017, Dr Ndikumasabo Jean-Claude, médecin provincial de la province Rumonge au sein du district sanitaire de Rumonge, a dressé un bilan provisoire de la province sanitaire de Rumonge,concernant le district sanitaire de Rumonge dont les communes Rumonge, Buyengero et Burambi, pour la campagne nationale dédiée à la Semaine de la santé mère-enfant (SSME) :

–  5.138 filles de 3ème année fondamentale ou non scolarisées, âgées de 10 ans, ont reçu leur 2ème vaccination  contre le cancer du col de l’utérus,  sur  6.098 filles prévues et ayant déjà reçu le 1er vaccin  ( données provisoires).

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’importance du cancer du col utérin et des autres maladies liées au papillomavirus humain (PVH) en tant que problèmes de santé mondiaux et recommande d’inclure la vaccination systématique contre le PVH dans les programmes nationaux de vaccination pour autant que: la prévention du cancer du col utérin ou des autres maladies liées au PVH, ou les deux, soit une priorité de santé publique.   Le cancer du col de l’utérus est causé par le papillomavirus humain (VPH), transmis par voie sexuelle, qui constitue l’infection virale la plus courante des voies génitales. Ce type de cancer touche les groupes d’âge les plus jeunes pratiquant une activité sexuelle précoce, et résulte de la multiplicité des partenaires sexuels et de l’exposition à d’autres infections sexuellement transmises telles que le VIH.   Il existe plus de 100 types de VPH, dont au moins 13 sont cancérigènes. Deux types de VPH sont à l’origine de 70 % de tous les cas de cancer du col utérin. Les hommes et les femmes les plus sexuellement actifs seront infectés par le VPH à un moment donné de leur vie – et certains pourraient même l’être plus d’une fois.  L’OMS estime que les infections par le VPH causent environ 68.000 cas de cancer du col de l’utérus chaque année en Afrique. [ http://www.afro.who.int/fr/centre-des-medias/afro-feature/item/7564-le-cancer-du-col-de-l’utérus-est-fréquent-chez-les-femmes-africaines.html ]

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 5 juillet 2017

Facebook Comments