Image : GOOGLE.COM

Burundi : TERRORISME – Massacre dans un village de Cibitoke – 26 morts civils

SECURITE, TERRORISME, OCCIDENT – Des terroristes, apparemment venus du RWANDA en passant par la RDC CONGO ( info à confirmer ),  ont massacré, brûlé, femmes et enfants endormis , dans un village collinaire burundais de Cibitoke, avec bilan macabre de 26 citoyens paisibles Barundi assassinés et 7 blessés.

Image : GOOGLE.COM

Image : GOOGLE.COM

CIBITOKE, Buganda, vendredi 11 mai 2018 – Selon une source policière, des terroristes venues d’un des pays frontaliers du Burundi ( RWANDA ou RDC CONGO ) sont entrés vers 22h, dans un village collinaire burundais, Ruhagarika, et y ont brûlé les maisons et tué 26 citoyens paisibles Barundi et blessés 7 individus, à majorité des femmes et des enfants endormies, avant de se replier en RDC Congo. Leur poursuite difficile en RDC CONGO, coordonnés par les services de sécurités congolaises est en cours, grâce à la solidarité communautaire entre Barundi et Congolais … En RDC, SUD KIVU, la frontière entre le RWANDA et la RDC CONGO,est rudement contrôlé.

L’officier Bunyoni Alain-Guillaume,  Ministre burundais de la Sécurité publique, s’est rendu sur place : On ne peut pas aller combattre des groupes terroristes en SOMALIE, laissant des groupes semblables se la couler douce aux portes de notre pays“.

Pour comprendre l’émoi des Barundi, suite à ce massacre terroriste, tout le pays est en campagne paisible sur le REFERENDUM CONSTITUTIONNEL [ http://burundi-agnews.org/campagne-referendum-mai-2018/ ] où,  les citoyens POUR ou CONTRE la modification constitutionnelle s’expliquent démocratiquement. Puis voilà UN ACTE TERRORISTE VENU DE L’EXTÉRIEUR DU BURUNDI !

Au Burundi, une enquête interne sur les forces de sécurités de la zone est en cours pour voir ce qui n’a pas fonctionné. Le gouverneur de Cibitoke est interrogé sur les entrés d’individus venus du RWANDA ou de la RDC ces dernières semaines ( RÉSEAU DORMANT ) … Mais les premières indices pointent du doigt le RWANDA et ses alliés occidentaux ( USA, FRANCE, BELGIQUE ) qui détiennent sur leur territoire des terroristes burundais liés au Coup d’Etat militaire HIMA du mercredi 13 mai 2015, recherché par la JUSTICE BURUNDAISE sous le coup de mandat internationaux. Entre 2015 et 2016, il n’était pas rare, coordonnés à partir du RWANDA de lancer des actes terroristes au Burundi : des lanceurs de grenades sur des civils innocents; ou des attaques des collines frontalières du Rwanda et de la RDC Congo.
Le vendredi 11 mai 2018, les USA venaient de faire une demande suspecte aux Nations Unies qui était de “surveiller la situation politique, sécuritaire et des droits de l’homme au Burundi dans la perspective du référendum constitutionnel du 17 mai …“. La sécurité burundaise se demande pourquoi les USA si ils étaient au courant de cette attaque terroriste en préparation dans un village burundais, contre des enfants et des femmes, ne les ont pas informé …
De plus, ce même vendredi 11 mai 2018, un document suspect venant l’Union Africaine a été envoyé au Président de l’East African Community (EAC).

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Dans la Tradition des Barundi, le MINISTRE et les POLICIERS qui s’occupent  de  la GESTION JUSTE – DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SECURITE PUBLIQUE AU BURUNDI – , sont membres de la CORPORATION DES GESTIONNAIRES JUSTES BARUNDI – appelée TUTSI.

Le Burundi est un ancien ROYAUME MILLENAIRE AFRICAIN -INGOMA Y’UBURUNDI -. Au 15ème siècle,  à l’arrivée des PORTUGAIS dans cette REGION DE L’AFRIQUE DES GRANDS LACS, les expéditions portugaises découvraient l’ EMPIRE CWEZI , qu’ils appelèrent MWENE MWEZI. C’est à dire l’EMPIRE DE MWEZI, nom d’un monarque BARUNDI. Cet EMPIRE comprenait : Le Bushi (RDC), Le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, le Sud Soudan, le Kenya + une partie de la SOMALIE, la Tanzanie, le Malawi, et le nord MOZAMBIQUE.  Au 17ème SIECLE, héritière de cet EMPIRE qui avait commencé à être démantelé par le PORTUGAL, le Burundi restait  le plus grand ETAT DE CETTE REGION DE L’AFRIQUE DES GRANDS LACS.  Aujourd’hui, au 20ème siècle,  les Barundi sont composés d’environs 200 COMMUNAUTES AFRICAINES ( IMIRYANGO), toujours en circulation. Si bien que le HCR, oubliant que l’Afrique est, et a un passée COMMUNAUTAIRE, publie sur son site , comme réfugiés burundais, dans les pays voisins, des Barundi d’origine CONGO, RWANDAISE, TANZANIENNE,  OUGANDAISE, KENYA, ZAMBIENNE, MALAWITE, et MOZAMBICAINE.

DAM,NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 12 mai 2018

Facebook Comments