Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

GEOPOLITIQUE, GUERRE HUMANITAIRE, SECURITE, GRANDS LACS AFRICAINS, SOCIETE – Les obsèques des 26 victimes Barundi du – Massacre terroriste sur la colline Ruhagarika – , perpétré le vendredi 11 mai 2018, par des terroristes venus de la RD Congo.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Cibitoke, commune Buganda, mardi 15 mai 2018 – M. Barandagiye Pascal, Ministre burundais de l’Intérieur, assisté par le Président du Sénat du Burundi, de nombreux députés, les membres du Gouvernement du Burundi, les Diplomates, le Secrétaire général du parti au pouvoir etc., étaient aux obsèques des 26 victimes du – Massacre terroriste sur la colline Ruhagarika – , perpétré le vendredi 11 mai 2018, par des terroristes venus de la RD Congo.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Le Ministre burundais de l’Intérieur s’est exprimé en disant : “Il s’agit d’un groupe terroriste qui a commis l’irréparable“. Ce groupe armée n’a pas combattu contre les forces de l’ordre, mais s’est contenté de massacrer des femmes et des enfants sans défense. Jusqu’aujourd’hui, ils n’ont même pas oser revendiquer leurs forfaits car c’est cela la Honte ! Voilà ce que l’on appelle un acte TERRORISTE ! Le Ministre a demandé à tout un chacun de se lever pour combattre et éradiquer cette forme de terrorisme lâche. Le Gouvernement burundais a tout mis en œuvre pour retrouver les coupables, en activant sa collaboration avec les autorités congolaises.
Il a demandé à la population de Cibitoke d’augmenter la vigilance et surtout en cette période où la géopolitique est très active sur le Burundi.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

La tristesse chez les Barundi s’est vue, lorsque les Ambassadeurs de Belgique et de France, manquant de tact face à des traditions qu’ils ne comprennent pas, dans une hypocrisie -HONTEUSE- purement diplomatique, sont allés visiter les familles endeuillées … 

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Ce sont ces mêmes pays ( BELGIQUE, FRANCE ), avec le RWANDA voisin, qui hébergent et financent ces cellules terroristes dormant qu’ils réveillent à chaque fois qu’il faut semer la TERREUR dans la région, notamment à quelques jours du REFERENDUM CONSTITUTIONNEL du jeudi 17 mai 2018.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Dans la Région des Grands Lacs Africains, les anciennes familles d’ex-colons ( Belges, et Français, aujourd’hui de nationalités Américaines, Canadiennes etc. ), converties en patrons de multinationales, sont en GUERRE GEOPOLITIQUE contre la CHINE. La faute des autorités Barundi actuelles est d’être des -AMIS- de la Chine. Ainsi la BELGIQUE, la FRANCE, et leur UNION EUROPEENNE, plus les USA, le CANADA etc. sont mobilisés,avec toutes leurs ressources contre les BARUNDI.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Les autorités Barundi rappellent à ces réseaux de criminels que l’Afrique, dont le Burundi, a connu plus de 250 Millions de Victimes Africaine en 500 ans ! Elles demandent à ces réseaux de criminels de vraiment laisser le Burundi tranquille ! Car tous les dossiers de l’Esclavage ,Colonisation,et Néocolonialisme actuel, sont gardés. Le Monde deviendra Asiatique, dès 2019 et 2020, avec les nouvelles routes de la soie, et ce sera le moment de demander des comptes, avec un TRIBUNAL qui sera en ASIE !.
De 1965/66 à 2005, le Burundi a connu plus de 4,5 Millions de Victimes Barundi sur une population de 9 Millions[ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ].

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Dans la Tradition des Barundi, actuellement les MINISTRES de la SECURITE PUBLIQUE et de la DEFENSE, ainsi que les POLICIERS et les MILITAIRES qui s’occupent de la GESTION JUSTE – DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SECURITE PUBLIQUE AU BURUNDI et DE LA POLITIQUE NATIONALE DE DEFENSE DU BURUNDI – , sont membres de la CORPORATION DES GESTIONNAIRES JUSTES BARUNDI – appelée TUTSI.  Les TUTSI ou BATUTSI ( ADMINISTRATEURS, POLICIERS ou MILITAIRES) ont pour fonction de PROTEGER et DEFENDRE les citoyens BARUNDI des agressions INTÉRIEURES et EXTÉRIEURES.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

En ce jour de deuil, le Ministre l’a rappelé, pour réconforter les familles de victimes BARUNDI, en disant qu’une enquête judiciaire est en cours pour 1 mois afin de mettre à plat toutes les responsabilités dans ce drame et surtout retrouver les coupables.

Burundi : Obsèques - Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

Burundi : Obsèques – Massacre terroriste de Ruhagarika du 11 mai 2018 ( PHOTO : RTNB, IWACU 2018 )

DAM,NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, mercredi 16 mai 2018

Facebook Comments