Burundi/Elections 2015: Sahwanya-Frodebu rejette les accusations du CNDD-FDD à son égard

Me François Nyamoya (Fils du Fameux Albin Nyamoya), avocat de Léonce Ngandakumana (à droite), Léonce Ngendakumana, président du FRODEBU et l' ADC Ikibiri (à gauche)
Me François Nyamoya (Fils du Fameux Albin Nyamoya), avocat de Léonce Ngandakumana (à droite), Léonce Ngendakumana, président du FRODEBU et l’ ADC Ikibiri (à gauche)

A Bujumbura, vendredi 13 février 2015, M. Léonce Ngendakumana, président du parti Sahwanya-Frodebu, a rejeté les accusations du CNDD-FDD à son égard : – notamment insinuant que-  des groupes de gens souhaiteraient faire retourner le pays dans des violences ethniques – , afin d’éviter les élections de 2015 – http://burundi-agnews.org/le-politique/securite/?p=15618 ; et l’accusation que le parti Sahwanya-Frodebu collabore avec ceux qui ont assassiné le président  Feu Melchior Ndadaye, héro national.

[slideshow   numberposts=”8″ backgroundColor=”#FFFFFF”] ( Photo : https://www.facebook.com/cndd.fdd )

En février 2014, M. Léonce Ngendakumana  [  http://www.burundi-forum.org/Mr-Leonce-Ngendakumana-un-ruse ]  avait été insultant à l’égard de Rema FM et du Cndd-Fdd qu’il avait traité ( insulté ) de génocidaire dans une lettre envoyée au Secrétaire Général des Nations Unies. M. Ngendakumana disait tirer  la sonnette d’alarme sur « les risques de voir le Burundi retomber dans les violences politiques et même le génocide. ». Il comparait la Rema Fm à la RTLM rwandaise lors du génocide rwandais de 1994, et  les jeunes militants du CNDD-FDD Imbonerakure aux fameux -Interahamwe- …
Poussé dans un procès par la radio Rema FM et le parti Cndd-Fdd [ http://www.burundi-forum.org/Burundi-Justice-Leonce ],  jeudi 2 octobre 2014, M. Léonce Ngendakumana avait été condamné  par la justice burundaise pour «imputations dommageables, dénonciations calomnieuses et aversion ethnique » dont  à  1 an de prison ferme et d’une amende d’ 1 Millions BIF ( soit environ 650 USD ).  Normalement il ne devrait pas pouvoir se présenter aux élections de 2015 avec cette condamnation… Il avait interjeté appel.

Le Burundi se prépare à organiser ses 3ème élections démocratiques consécutives depuis 2005, année de la fin de la dictature militaire des Bahima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya) qui a fait en près de 40 ans de pouvoir, plus de 4,5 Millions de victimes Barundi : le fameux génocide-régicide des Bahutu du Burundi – http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 17 février 2015

Facebook Comments