Burundi: Willy Nyamitwe parle avec la Presse et la Diaspora à Bruxelles

Share Button
M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi

M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

A Bruxelles, à la Press Club Brussels Europe,   ce samedi 18 juillet 2015,  M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi, s’est entretenu avec la Presse internationale et la diaspora, à une petite séance questions – réponses.

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

D’emblée,  pour rassurer les rumeurs alarmistes, comme ceux de certains “experts” onusiens par exemple, M. Willy Nyamitwe a expliqué que le conflit actuel que connaît le Burundi est d’ordre politique et non  ethnique.

Dans une salle de presse, pouvant contenir une cinquantaine de personnes, M. Willy Nyamitwe a expliqué pourquoi les élections présidentielles 2015 au Burundi seront organisées ce mardi 21 juillet 2015 et non le jeudi 30 juillet 2015, comme le proposait l’East African Community EAC. “ Nous sommes un Etat souverain et nous devons organiser les élections dans les délais constitutionnels“, a t’il expliqué au public et aux journalistes.

Concernant les relations bilatérales avec la Belgique  et son possible retrait de l’aide belge ( plus ou moins 50 Millions USD annuel sur un budget total de l’Etat du Burundi d’environ 1 Milliards USD ), M. Nyamitwe a répondu : Nous préférons une crise budgétaire plutôt qu’une crise institutionnelle ou d’ordre sécuritaire“.

Le conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi a insisté devant les journalistes présents, concernant la relation tendue avec l’Union Européenne UE que “l’UE reste notre partenaire nous n’avons pas vomi l’UE mais … On s’étonne qu’il n’y a pas de communications concernant les terroristes qui attaquent notre pays … Son silence face à ceux qui arment les jeunes du pays qui ensuite s’en prennent à la population” interroge  M. Willy Nyamitwe.
Abordant la question de la justice au Burundi, M. Willy Nyamitwe souhaiterait, en tant que membre de l’exécutif burundais que vraiment le judiciaire fasse plus vite son travail pour nous éclairer dans nombre d’affaire en cours…

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

Selon M. Willy Nyamitwe, avec l’opposition burundaise, comme l’a suggéré le médiateur EAC du Burundi S.E. Yoweri Museveni,  actuellement  le Gouvernement du Burundi ne négocie pas  mais dialogue, en même temps, que le processus électoral se poursuit…
M. Nyamitwe regrette que “l’opposition n’est pas préparée pour les élections présidentielles de 2015″ car “l’opposition s’organise depuis longtemps à perturber le processus électoral “.
Cette opposition souhaite  un – Gouvernement de Transition – ne nécessitant pas d’aller aux élections face au Peuple burundais. L’idée d’ un Gouvernement de Transition est rejeté par l’Etat du Burundi, plus ouvert à l’idée d’un gouvernement d’unité nationale après les élections. Et puis, souligne et s’exclame M. Willy Nyamitwe, “aucun investisseur irait dans un pays avec de nouveau un Gouvernement de Transition. Voilà les vrais sujets sont enfin abordés!“.

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

Sur la question des réfugiés burundais, qui ont fui les Rumeurs Radios RR très effrayantes  que répandaient des média privés nationaux et internationaux,  éparpillés dans les pays voisins : ” je sais ce que c’est d’être réfugié. Quand un seul burundais s’exile le gouvernement trouve cela insupportable… A l’heure où je vous parle + de 60.000 personnes sont rentrées au pays… Ceux qui parlent de guerre imminente le font pour faire peur et faire fuir la population“.

Il a expliqué, concernant le Rwanda : “ Les relations entre le Burundi et le Rwanda sont bonnes malgré les rumeurs sur certains blog“.

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

Conférence de presse M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la Présidence du Burundi ( Photo : Maha GANEM )

A la Burundaise, dans une ambiance détendue, après la conférence de presse de M.  Willy Nyamitwe, le public et la presse ont pu partager un verre ..

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 18 juillet 2015

Facebook Comments