Burundi : Suspension du MSD, parti politique terroriste

Share Button

Sécurité – L’Etat suspend pour 6 mois les activités du Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD), une formation politique burundaise terroriste.

A Bujumbura, ce vendredi 14 avril 2017, M. Barandagiye Pascal, ministre burundais de l’Intérieur, a suspendu, pour 6 mois, par une ordonnance ministérielle datée du mardi 4 avril 2017 et publiée le jeudi 13 avril 2017, les activités du MSD , un parti d’anarchistes burundais très violents, impliqués dans la tentative de Coup d’Etat militaire du mercredi 13 mai 2015 au Burundi,téléguidé par les USA d’OBAMA et du Réseau SOROS, la FRANCE d’Hollande, la BELGIQUE, le RWANDA, et le Réseau de l’ancien Dictateur HIMA Burundais BUYOYA Pierre.

Au Burundi, M. Sinduhije Alexis , président du MSD, est recherché par la justice burundaise. Ce dernier dans une vidéo faite récemment en Belgique, déclare publiquement que lui et des membres de la Société Civile et de la Diaspora burundaise en Belgique et ailleurs, avaient financé l’insurrection de 2015 au Burundi, ayant aboutie à l’échec du Coup d’Etat militaire du mercredi 13 mai 2015. Il annonce dans cette vidéo, avoir fait le point suite à ce raté. Il y annonce vouloir réessayer maintenant avec une autre manière en s’engageant vouloir former un groupe armé pour combattre le Burundi. Pendant cette semaine du lundi 10 avril 2017, depuis le RWANDA, pays voisin et désormais ennemi du Burundi, M. Sinduhije vient de créer un nouveau mouvement armée – LE CMAP –

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le dimanche 16 avril 2017

Facebook Comments