Burundi: Suspendu pour 4 mois – le MSD n’a pas cessez ses activités

Share Button

msd1A Bubanza(Nord-Ouest du Burundi), précisément sur la colline de Gihanga-centre, dans la nuit de ce lundi 21 Avril 2014, le violent parti politique anarchiste – Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) – a encore fait parlé de lui…
Deux jeunes du MSD s’en sont pris à  4  jeunes militants du CNDD-FDD.  On déplore des blessés.
Le chef de poste de police à Gihanga,  l’officier Nzeyimana Jean Berchmans, a averti ces jeunes à l’origine de ces troubles à l’ordre public qu’ils devront répondre de leurs actes.

( Source : telerenaissance.bi    –  Média privé  proche de l’Uprona  ex-parti unique sous la Dictature  )

M. Bienvenu IRAKOZE, militant du MSD Gihanga,  accuse  la police burundaise  et les jeunes du CNDD-FDD de complicité. Coïncidence fortuite,  un peu comme la fameuse lettre confidentielle de M. BNUB voulait le laisser entendre sans porter de preuve jusqu’ici … .  Selon un journaliste de Telerenaissance, un jeune du CNDD-FDD aurait apparu avec une arme et aurait disparu par la suite avec la complicité de la police. Le journaliste affirme avoir des sources mais apparemment ne montre pas les preuves de ces propos.

Du côté du parti CNDD-FDD,   face au climat délétère, que tente de répandre dans le pays  certaines organisations politiques et de la société civile ( dites de l’opposition), à un an des prochains scrutins démocratiques de 2015,  qu’il allait poursuivre en justice tout propos accusateurs insultants,déplacés, sans preuves, et surtout remettant en cause la sécurité et la paix sociale existante au Burundi en surfant sur des peurs utilisant la haine ethnique comme arme. C’est la façon pour le CNDD-FDD de montrer que désormais le Burundi est bien un  État de droit.

Le MSD  est en théorie suspendu à cause de son comportement violent pour 4 mois depuis la fameuse manifestation interdite du 8 mars dernier où ses militants avaient prit en otage 2 policiers Burundais.  Le président du MSD est jusqu’aujourd’hui  recherché par la justice burundaise….
Le MSD risque d’être rayer  définitivement comme  partis politiques du pays.

DAM, NY, AGNEWS, le 24 avril 2014

Facebook Comments