Burundi: Remise en cause de l’ethnie TUTSI de M.Gaston Sindimwo 1erVP

Share Button
1er VP M. Gaston SINDIMWO à côte du très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre.

1er VP M. Gaston SINDIMWO à côte du très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre.

A Bujumbura, jeudi 20 août 2015, le très populaire Président africain du Burundi a nommé comme 1er Vice Président (1erVP) M. Gaston Sindimwo, TUTSI et membre de l’UPRONA.

Histoire du Burundi : http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm
Tutsi ou Batutsi : http://burundi-agnews.org/agnews_batutsi_barundi.htm
Hutu ou Bahutuhttp://burundi-agnews.org/agnews_bahutu_barundi.htm
Hima ou Bahima : http://burundi-agnews.org/agnews_hima_bahima_burundais.htm
Ganwa ou Baganwa : http://www.burundi-agnews.org/agnews_baganwa01.htm

L’Extrême Droite Hima Burundaise (EDHB)  est monté au créneau et a remis en cause l’ethnie TUTSI de M. Gaston Sindimwo.  M. Tatien Sibomana (UPRONA) prétend que M. Gaston Sindimwo n’est pas TUTSI.


Source : https://www.youtube.com/watch?v=ixZpWluh278

Il s’agit d’un problème juridique pointu ! Car au Burundi, il n’existe pas de carte d’identité ethnique. Ainsi tout individu peut juridiquement se revendiquer d’une ethnie. C’est un des travers que l’on rencontre depuis 2000, pour la mise en pratique, du fameux Accord d’Arusha de 2000.

Sociologiquement, au Burundi, société patriarcale, être TUTSI, c’est être – un notable Barundi – . Qui sont les notables Barundi ou TUTSI Barundi ?  Ce sont les notables de l’ancien – Royaume millénaire africain du Burundi – Ingoma Y’uburundi- , dont la dernière dynastie du Burundi s’est éteinte en 1966 par le Coup d’Etat des Bahima burundais ( du militaire le muhima Michel Micombero ). Prenons la dernière dynastie des Baganwa  qui était issue d’un pacte entre 3 grands Clans des Barundi, ceux des Bahanza, des Bajiji et des Bashubi.  La majorité des TUTSI Barundi ( les notables Barundi ) sont issus des grandes familles parmi ces 3 clans. A ceux-là, il faut rajouter les familles des Baganwa ( princes ) déchues ou déshérités ( C’est à dire les enfants – mâles – d’un Mwami -un Roi – qui ne régnait plus et dont le cycle était passé ).

Depuis la colonisation et après l’indépendance, avec le règne des Bahima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ) qui se sont accaparé  l’Histoire des Barundi en la falsifiant en leur faveur, les HIMA burundais se  sont  titrés eux mêmes TUTSI Barundi,  soutenus par l’école historique Belge et Française. Ainsi la “géopolitique” contemporaine, concernant le Burundi, confond les BAHIMA burundais aux BATUTSI BARUNDI. Jusqu’aujourd’hui, de nombreux Hima burundais, ayant appris à confondre historiquement le Mwami muhanza / mujiji  NTARE RUTSHATSI au Roi des bahima BAHINDA – RUHINDA, croient dur comme fer  être des TUTSI Barundi. Ce qui est bien entendu une aberration sociologique … Un Hima burundais n’est pas un TUTSI Barundi.

M. Tatien Sibomana

M. Tatien Sibomana

En conclusion, M. Tatien Sibomana, qui, selon les dires est  un HIMA burundais, se prenant pour un vrai TUTSI Barundi, n’ a vraiment pas de leçon à donner à M. Gaston Sindimwo en disant de lui qu’il n’est pas TUTSI.  Il s’agit bel et bien d’une blague à la burundaise !

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 26 août 2015

Facebook Comments