Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 6/13 : BURURI, CNDD-FDD, TORA EGO – OUI

REFERENDUM 2018, POLITIQUE – Le CNDD-FDD, 1ère force politique du Burundi, était à BURURI pour sa Campagne Référendaire 2018 pour le -OUI- de la nouvelle proposition constitutionnelle.

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 1/13 : Le CNDD-FDD pour le OUI - EGO - ( photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 1/13 : Le CNDD-FDD pour le OUI – EGO – ( photo : ikiriho 2018 )

BURURI, Songa, Lundi 7 mai 2018 – Le CNDD-FDD, 1ère force politique du Burundi avec un Poids électorale [Pe] 2015 de 60,28 % , harangue les citoyens Barundi de la localité et  militants dans une Campagne Référendaire 2018 de 13 jours, concernant la nouvelle proposition constitutionnelle, sur laquelle le jeudi 17 mai 2018, les Barundi se prononceront pour le OUI ou le NON.

Le CNDD-FDD allie le RYTHME à la circonstance … Voici l’ambiance de cette journée et des extraits de discours  : [  https://www.youtube.com/watch?v=TfsphXyo6jQ  ]

Au stade de Rutundwe,  le  discours d’ouverture des cérémonies à SONGA était assuré par  NDAYISHIMIYE Evariste, Secrétaire Général du  CNDD-FDD , insistant sur le fait que cette  nouvelle mouture de la constitution est le fruit d’une large concertation à travers le dialogue interburundais [  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/05/bdi_burundi_projet_de_constitution_de_2018.pdf ] …  Ajoutant : « Le Oui permettra de préparer un avenir meilleur pour le peuple burundais … Ceux qui veulent la victoire du -Non- au référendum ne cherchent que le malheur pour le Burundi

[ https://www.youtube.com/watch?v=WZvXEe4ELLY ]

Pour le CNDD-FDD, cette nouvelle constitution est la concrétisation d’une promesse faite à la population burundaise suite aux DIALOGUES organisés par l’ETAT depuis septembre 2015. Le Burundi a organisé 2 dialogues inter burundais : l’un, INTERNE, au Burundi dans les 18 provinces et 119 communes du pays, avec plus 26.000 participants ( De 2015 à 2016 ), conduit par Mgr NZOYISABA Justin, Président de la ‪‎CNDI‬ ( Commission National du Dialogue Inter-burundais) http://burundi-agnews.org/dialogue-interburundais-cndi/ ; et l’autre, un dialogue EXTERNE, sous l’égide de l’East African Community EAC ( De 2015 à 2017).

Le Burundi est un pays DÉMOCRATIQUE à scrutins représentatifs. C’est à dire avec des ALLIANCES POLITIQUES à la Tête de l’ETAT.

Dans la tradition Barundi, l’organisation sociale est basée, fondamentalement, sur les IMIRYANGO ( les clans ). Au contraire d’aujourd’hui,où, avec l’influence occidentale, due à l’Esclavage, la Colonisation, et le Néocolonialisme ( plus de 500 ans de domination ), le PARTI POLITIQUE est devenu la base organisationnelle des sociétés africaines (cfr. Démocratie aristotélicienne, platonicienne ).

Ainsi lorsque l’on dit que le CNDD-FDD dispose d’une popularité à 60,28%, c’est à dire que sur les 2.619 collines [cfr. http://fr.geopostcodes.com/Burundi_Collines ] et 290 quartiers avec 2.909 Chefs de collines et de quartiers [ https://www.ceniburundi.bi/IMG/pdf/rapport_general_sur_le_processus_electoral_de_2015-12.pdf ], le CNDD-FDD détient le pouvoir politique sur une SUPERFICIE contenant 1.745 Collines et Quartiers du Burundi sur un total de 2.909.

Le REFERENDUM CONSTITUTIONNEL BURUNDAIS DU JEUDI 17 MAI 2018 pour qu’il soit validé, demande 51% des votes des BARUNDI. Le CNDD-FDD / IMBONERAKURE / NKURUNZIZA, 1er formation politique du Burundi, dispose, depuis 2005, à chaque consultation populaire, d’une moyenne variant entre 60,28% et 64,03%, contre une OPPOSITION BURUNDAISE avec une moyenne variant entre 11,16% et 20,9%.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org ,le jeudi 10 mai 2018

Facebook Comments