Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 5/13 : Le FNL à NGOZI pour appeler à dire OUI -EGO-

REFERENDUM 2018, POLITIQUE – DAY 5 / 13 : Le FNL, 6ème force politique du Burundi, était à Ngozi pour dire OUI -EGO- à la nouvelle proposition constitutionnelle.

Ngozi, dimanche 6 mai 2018 – M. BIGIRIMANA Jacques, Président du FNL, 6ème force politique du Burundi avec un Poids électorale [Pe] 2015 de 1,24% , était dans cette province du Nord du Burundi -NGOZI-, en Campagne Référendaire 2018 de 13 jours, concernant la nouvelle proposition constitutionnelle, sur laquelle le jeudi 17 mai 2018, les Barundi se prononceront pour le OUI ou le NON.

[ https://www.youtube.com/watch?v=J4E2ebiR4tQ ]

M. BIGIRIMANA était venu mobiliser les BANAMARIMWE ( nom des Militants du FNL ) et les sympathisants à sa formation politique à voter “OUI” – EGO – à la nouvelle Constitution proposée : «voter Oui c’est voter pour la dignité»

Le FNL en 2010 était la 2ème force politique du Burundi après les Communales 2010. Le FNL avait un Poids électorale [Pe] 2010 de 14,15%, puis en 2015,un Poids électorale [Pe] 2015 de 1,24%. La dégringolade, avec une perte de 12,91% pour le FNL en 2015, est due :

1/ En 2010, après les communales, l’Hon. RWASA AGATHON, président du FNL à ce moment, s’est associé à l’ADC IKIBIRI ( une organisation prônant la prise des armes pour arriver au pouvoir ) en abandonnant les scrutins démocratiques. Il s’agissait d’une erreur politique majeur qui a coûté très cher au FNL. Cela a mis le FNL hors des institutions pendant 5 ans ;

2/ En 2015, la mésentente qu’il a eu, suite au mauvais choix politique de l’Hon. RWASA , dans cette formation politique, entre M. BIGIRIMANA Jacques et l’Hon. RWASA AGATHON,conduisant l’Hon. RWASA à former la COALITION AMIZERO Y’ABARUNDI, y amenant seulement avec lui 5,79% des voix du FNL sur les 14,15% de 2010.

Au final, le FNL a perdu 7,12% de voix de Barundi ( cfr. les 2 points évoqués plus haut), mais aussi surtout à cause du rapprochement de l’Hon. RWASA Agathon, avec les CRIMINELS APPARATCHIKS DE LA DICTATURE HIMA BURUNDAISE qui a régné de 1965-66 à 2005, en faisant près de 4,5 Millions de victimes BARUNDI [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm , http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ]. C’était un pas de trop de l’Hon. RWASA pour les BANAMARIMWE, militants de longue route, qui avaient suivi les TRACES DE FEU GAHUTU REMY. Il faut rappeler que, les nouveaux alliés de l’Hon RWASA, étaient / sont pour la plupart, des HIMA BURUNDAIS virulents de l’ancienne DICTATURE MILITAIRE HIMA BURUNDAISE ( BUYOYA, BAGAZA, ET MICOMBERO ), soutenus par LES FAMILLES D’ANCIENS COLONS OCCIDENTAUX.

Le Burundi est un pays DÉMOCRATIQUE à scrutins représentatifs. C’est à dire avec des ALLIANCES POLITIQUES à la Tête de l’ETAT.

Dans la tradition Barundi, l’organisation sociale est basée, fondamentalement, sur les IMIRYANGO ( les clans ). Au contraire d’aujourd’hui,où, avec l’influence occidentale, due à l’Esclavage, la Colonisation, et le Néocolonialisme ( plus de 500 ans de domination ), le PARTI POLITIQUE est devenu la base organisationnelle des sociétés africaines (cfr. Démocratie aristothécienne, platonitienne ).
Ainsi lorsque l’on dit que le FNL dispose d’une popularité à 1,24%, c’est à dire que sur les 2.619 collines [cfr. http://fr.geopostcodes.com/Burundi_Collines ] et 290 quartiers avec 2.909 Chefs de collines et de quartiers [ https://www.ceniburundi.bi/IMG/pdf/rapport_general_sur_le_processus_electoral_de_2015-12.pdf ], le FNL détient le pouvoir politique sur une SUPERFICIE contenant 36 Collines et Quartiers du Burundi sur un total de 2.909.

Le REFERENDUM CONSTITUTIONNEL BURUNDAIS DU JEUDI 17 MAI 2018 pour qu’il soit validé, demande 51% des votes des BARUNDI. Le CNDD-FDD / IMBONERAKURE / NKURUNZIZA, 1ère formation politique du Burundi, dispose, depuis 2005, à chaque consultation populaire, d’une moyenne variant entre 60,28% et 64,03%, contre une OPPOSITION BURUNDAISE avec une moyenne variant entre 11,16% et 20,9%.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org ,le lundi 7 mai 2018

Facebook Comments