Burundi : Le CNDD-FDD émet un discours préélectoral d’apaisement

Burundi : Le CNDD-FDD émet un discours préélectoral d'apaisement ( Photo : intumwa 2019 )

Burundi : Le CNDD-FDD émet un discours préélectoral d'apaisement ( Photo : intumwa 2019 )

POLITIQUE – Le CNDD-FDD émet un discours d’apaisement envers la population à quelques mois des 4èmes scrutins démocratiques consécutives organisées depuis 2005.

Burundi : Le CNDD-FDD émet un discours préélectoral d'apaisement ( Photo : intumwa 2019 )
Burundi : Le CNDD-FDD émet un discours préélectoral d’apaisement ( Photo : intumwa 2019 )

MWARO , Samedi 11 mai 2019 – Dans le cadre de la Politique Intérieure, notamment celle des Partis Politiques des Barundi, M. NDAYISHIMIYE Evariste, Secrétaire Général du Parti CNDD-FDD, 1ère formation politique du Burundi avec un rapport de force électorale ou Présence électorale [Pe] représentative en 2015 de 60,28%, à quelques mois des 4èmes scrutins démocratiques consécutives au Burundi depuis 2005, a informé en tranquillisant les militants et la population locale de Mwaro, venue nombreux en badaud, que : “Les élections ne signifient pas toujours des conflits politiques, plutôt un moment opportun d’évaluer les leaders politiques et de redynamiser les organes dirigeants du pays».
Le Burundi est un pays à scrutins à la proportionnelle, encourageant la mise en place d’alliances ou coalitions entre formations politiques, permettant l’apaisement lors des élections. Ce type de scrutins permet, grâce aux coalitions politiques, d’inclure dans la gouvernance même des très petits partis politiques, représentant de très petits courants d’idées.

Dans la traditionnelle démocratie communautaire des Barundi, ces derniers faisaient des alliances communautaires depuis les 2.639 collines jusqu’à l’alliance communautaire du sommet – Ingoma Y’Uburundi-, qui étaient la résultante de toutes les plus bases tel les poupées russes ou fractales, donnant le Mwami des Barundi, le chef des Barundi. L’alliance du sommet regroupait les communautés Barundi les plus grandes du Burundi qui étaient aussi, socialement, celles qui s’étaient mariés le plus grands nombres de petits communautés. Elle garantissait l’Harmonie sociale car personne n’était oublié.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mardi 14 mai 2019

Facebook Comments