Burundi: Le CNDD-FDD condamne la “JRR” de NGAGARA

Mouvement des jeunes d'êxtrême droite Tutsi Hima dans les rues peu avant le coup d'Etat du Major Buyoya le 25 juillet 1996
Mouvement des jeunes burundais d’Extrême droite Tutsi Hima dans les rues peu avant le coup d’Etat du Major Buyoya le 25 juillet 1996

Aujourd’hui, à Bujumbura, le parti CNDD-FDD a sorti un communiqué de presse  où il condamne fermement le comportement affiché par les jeunes de NGAGARA (commune de Bujumbura) lors de l’expulsion de M. NYAKABETO par la Commission National Terre et autres Biens (CNTB).

Après l’expulsion, par la CNTB,  de la famille NYAKABETO de la maison qu’elle occupait, illégalement (car appartenant à autrui),  au quartier V en commune urbaine de NGAGARA, depuis la période sombre de la Dictature des Bahima Burundais (plus de 4,5 Millions de victimes Bahutu Barundi en près de 40 ans) à nos jours,  le parti CNDD-FDD  a salué  l’action réussie de la CNTB. Désormais, les ayants droits ont pu récupéré leur bien spolié après le génocide-régicide contre les Bahutu Barundi de 1972.
 
Pour cette formation politique burundaise, tout citoyen burundais doit rentrer dans ses droits conformément aux Accords d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation …

Sans toutefois citer l’UPRONA (ex-parti unique sous la Dictature), le parti CNDD-FDD condamne énergiquement toute personne ou organisation qui chercherait à manipuler la jeunesse burundaise,  faisant allusion au rassemblement hier de la “Jeunesse JRR” (mouvement intégré  de l’UPRONA) , venue faire barrage à la police et au CNTB lors de l’opération d’expulsion de M. NYAKABETO.
23 jeunes JRR  ont été arrêtés après  l’expulsion de M. NYAKABETO.  Ils ont été, de suite,  déferrés, accompagnés de leurs avocats,  cet après midi  devant le Tribunal de Grande Instance de la Mairie de Bujumbura. Ces jeunes sont accusés de rébellion contre l’autorité …

Lire le  COMMUNIQUE_DU_PARTI_CNDD-FDD

DAM, NY, AGNEWS, le 30 mai 2013

Facebook Comments