Burundi: L’ -Unité Nationale- a 20 ans.

L'Unité Nationale

Les Barundi,citoyens issus de l’ex-Royaume Rundi, sont depuis toujours unis… Il n’existe aucunement une division entre les Bahutu et les Batutsi ! Certes depuis les années 60, avec l’assassinat du Prince Rwagasore, les éxécutions des notables (dont de nombreux chefs coutumiers Bahutu et Batutsi du Royaume du Burundi) de 1962 à 1965, conduisant à l’avènement de la République -dictature militaire- des Bahima barundi (Micombero,Bagaza, et Buyoya)[1], ont fait resurgir une haine -ancestrale- chez les Barundi. Elle remonte à la guerre que Ntare Rutshatsi,un Mwami de la dynastie des Baganwa (des Bahutu), a mené contre Ruhinda (un muhima) vers 1410 [2].

{jcomments on}La charte de l’Unité  mise en place, par l’ex-dictateur sanguinaire Buyoya, il y a 20 ans (en février 1991), ne tente nullement à panser les plaies de cette véritable déchirure sociétale parue pendant les années 60.

Les Bahima barundi ont à leurs actifs: – un régicide – génocide envers les Bahutu (dont les Batutsi) [3] ; – une guerre civile [4]; et les fameux camps de concentration du Dictateur Buyoya (1996-2001) [5].

Cette Charte de “l’Unité” entretient une – haine fictive- entre les Bahutu et les Batutsi, confondus pour le coup aux Bahima. Soit un faux problème entre les Barundi Bahutu! C’est en quelque sorte -le même principe que l'”Ivoirité”-. La Charte prépare, à moyen terme, un problème similaire à celui de la Côte d’Ivoire. Elle permet comme le dit le Dictateur sanguinaire Buyoya : “Aujourd’hui, tout ce qui s’est fait pour mettre fin à la crise et la constitution mise en place s’appuient sur l’Unité …”. Ce dernier se vante de la mise en place des -quota ethniques Hutu / Tutsi- dans l’actuel Constitution burundaise. C’est ce qui a fait dire à S.E. le Président du Burundi, Nkurunziza Pierre, à l’occasion de cette festivité -contestée- par une majorité des Barundi que « L’unité que nous recherchons diffère de celle que l’on chante du bout de lèvres, ou que l’on brandit pour échapper au mauvais regard de la communauté internationale ; c’est celle qui a longtemps été et qui reste incontournable pour notre survie comme peuple burundais » [6].

D’où cette anniversaire de la -Charte de l’Unité- rappelle aux Barundi le devoir qu’ils ont à songer au plus vite à une véritable réforme institutionelle…

DAM,NY,AGNEWS, le 8 février 2011.

 

 

Références :

 

[1] Hutu & Tutsi (Barundi), http://www.burundi-agnews.org/index.php?option=com_content&view=article&id=719&Itemid=67

[2] Voir le livre “Le Burundi: Face à la croix et à la bannière” par le muganwa Charles Baranyanka, 2009.

[3] Le Génocide des Barundi. http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm

[4] La guerre civile du Burundi (1993-2003), http://www.burundi-agnews.org/index.php?option=com_content&view=category&id=64&Itemid=63

[5] Les Camps de Concentration au Burundi. http://www.burundi-agnews.org/ccburundi.htm

[6] Discours du Président Burundais à l’occassion de la célébration du 20ème anniversaire de la Charte de l’Unite Nationale. http://www.presidence.bi/spip.php?article1116

 

Facebook Comments