Burundi: Il n’y a pas eu une attaque rebelle à Buringa (FDN)

Share Button
Le porte parole de la Force de Défense Nationale (FDN), le Colonel  Gaspard Baratuza

Le porte parole de la Force de Défense Nationale (FDN), le Colonel Gaspard Baratuza

A Bujumbura, ce jeudi 13 mars 2014, le porte parole de la Force de Défense Nationale (FDN), le Colonel  Gaspard Baratuza a démenti l’annonce qu’une position militaire FDN aurait été attaquée dans la nuit du mercredi 12 mars 2014  à Buringa en Commune Gihanga ( province Bubanza).  Il n’y a pas eu une attaque rebelle à Buringa.
La rumeur, propagée par le correspondant notoire de l’AFP-RFI, connu pour ce genre d’informations sensations (non attestées par des faits) ayant pour objectif de nuire à l’image du Burundi  ces derniers mois, disait qu’un groupe de rebelle venu de la RDC Congo, aurait attaqué une position militaire burundaise  faisant  12 morts parmi les militaires.
Selon  le Colonel  Gaspard Baratuza,  c’était des malfaiteurs armés qui voulaient faire entendre des coups de feu, – pour passer à la Télévision – (Être médiatisé). Leurs coup de feu ont duré que très peu de minute ( moins de 5 minutes). Puis ils ont disparu dans la nature. Ce qui est étonnant c’est de voir certains journalistes en faire une couverture de cette sorte.  Le porte parole des FDN, le Colonel Gaspard Baratuza a fait savoir qu’il n’y a eu aucun dégât du coté des militaires, que ce n’était que  purs mensonges…

Lire:   Burundi: Des média entretiennent un climat de méfiance dangereuse (CNIDH)  –    Burundi: Vers le démantèlement du réseau FNL DONDOGORI-NIBIZI
–  Burundi : La stratégie de la tension est déjà en action   –  Burundi: Des diplomates encourageraient la violence envers la police

DAM,NY,AGNEWS, le 14 mars 2014

Facebook Comments