Burundi – dialogue interburundais : Rumonge / Muhuta – le pouvoir appartient au peuple ( Photo : ppbdi.com 5/08/2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Rumonge / Muhuta – le pouvoir appartient au peuple

Share Button
Burundi – dialogue interburundais : Rumonge / Muhuta – le pouvoir appartient au peuple ( Photo : ppbdi.com   5/08/2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Rumonge / Muhuta – le pouvoir appartient au peuple ( Photo : ppbdi.com 5/08/2016 )

En province Rumonge, commune Muhuta , ce vendredi 5 aout 2016, M. François Nkezabahizi, Vice président de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI), a été reçu par l’administrateur communal de Muhuta, dans le cadre d’une journée du dialogue interburundais à l’intention des citoyens de cette localité.

L’administrateur communal de Muhuta avait réussi à rassembler près de 500 citoyens de la localité venus échanger sur l’évolution du Burundi ces 56 dernières années …

Pour commencer, M. François Nkezabahizi a rappelé qu’ il n’y avait personne qui serait poursuivie sur base des idées qu’elle aura données. Puis il a rappelé le pourquoi du dialogue interburundais…   M. Felicien Nduwuburundi , membre de la CNDI, a pris la parole  et a rappelé l’historique des élections au Burundi de 1961 à 2015.  Le constat est que les élections sont toujours caractérisées par l’insécurité et des perturbations notoires. Ainsi  M. Felicien Nduwuburundi  a demandé  aux citoyens de Muhuta de proposer des solutions pour sortir de ce climat …

Burundi – dialogue interburundais : Rumonge / Muhuta – le pouvoir appartient au peuple ( Photo : NYAMWERU Anicet   5/08/2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Rumonge / Muhuta – le pouvoir appartient au peuple ( Photo : NYAMWERU Anicet 5/08/2016 )

Voici les grandes lignes de ce qui en ressort, c’est à dire ce que veulent les habitants de la commune de Muhuta  :

– La Constitution devrait être revue ;
– La limitation de mandats doit être supprimée ;
– l’impunité doit être combattue ;
– la peine de mort doit être restaurée ;
– les politiciens doivent être formés à accepter le verdict des urnes ;
– le pouvoir appartient au peuple et non aux décisions des politiciens :
– les réfugiés soient rapatriés ;
– un tribunal pour politiciens soit créé pour les juger;
– etc.

Au Burundi, après le tour des provinces, des partis politiques et d’autres groupes organisés, le dialogue interburundais est actuellement organisé dans les 119 communes du pays. Les membres de la CNDI  étaient en mission en province de Rumonge cette semaine et se devaient de parcourir les 5 communes de cette circonscription ( Rumonge ;  Burambi ; Buyengero ; Bugarama; et Muhuta ) entre jeudi 4 aout 2016  et vendredi 5 aout 2016.

DAM, NY,AGNEWS, le mardi 9 aout 2016

Facebook Comments