Burundi: Bubanza est mise à l’honneur par le CNDD-FDD.

 

BubanzaLe CNDD-FDD est la formation politique  majoritaire dans la coalition gouvernementale actuelle au Burundi. Ce parti politique vient de donner une véritable leçon de démocratie en Afrique.
Il vient d'élire son Président  dans le calme… De plus, il vient de la province Bubanza.
 
 
Il s'agit d'une véritable leçon donnée à certains "spécialistes consultants"  (*) qui ne comprennent toujours pas (ou qui ne veulent pas accepter) que le CNDD-FDD (ex- rebellion burundaise)  a gagné la guerre civile au Burundi avec la grâce des Barundi, et que la destiné du pays  est  aujourd'hui entre ses mains …
 
– Le CNDD-FDD a eu 5 présidents depuis sa création  en 1994 : 
– Léonard  Nyangoma (originaire de Bururi);
– Jean-Bosco Ndayikengurukiye (originaire de Bururi);
– S.E. Pierre Nkurunziza, actuel Président du Burundi (originaire de Ngozi) ; 
– El Hadj  Radjabu Hussein (originaire de Muyinga);
– L'Hon. Jérémie Ngendakumana (originaire de Muramvya);
– et désormais, s'ajoute à cette liste, l'Hon. Pascal Nyabenda (originaire de Bubanza).
Le CNDD-FDD  est né pour ramener la démocratie au Burundi. Sa mission a été accomplie.  Depuis 2005 à nos jours,  2 scrutins démocratiques  successifs validés par les Nations-Unis, l'Union Africaine, l'Union Européenne, et les USA.
 
– En 1993, après l'assassinat de Feu Melchior Ndadaye (Premier Président élu démocratiquement  au Burundi) par les détenteurs du Régime de la Dictature des Bahima Burundais (  clan des dictateurs Buyoya et Bagaza), une guerre civile s'installe au Burundi … Elle opposera  les Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa compris ) aux Bahima. 
En novembre 2003, la guerre se termine par la signature de l'Accord Global de cessez le Feu. L'armée  FAB (Forces Armées Burundaises),la Gendarmerie et la Police  ( forces de sécurité  connues pour être celles des Bahima  burundais )  sont dissoutes.  Le CNDD-FDD  impose les créations de la FDN (Force des Défenses Nationales) et de la PNB (Police Nationale Burundaise).
Ensuite deux scrutins démocratiques successifs sont organisés. Le CNDD-FDD, libérateur des Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa compris), remporte haut la main les deux élections.
Les régimes de la Dictature des Bahima (Buyoya, Bagaza et Micombero) ont fait près de 4.5 millions de victimes Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa compris) en près de 40 ans de règne depuis 1966.Pour rappel, les Bahima burundais  avaient mis fin au Royaume Millénaire de l'Urundi ( une monarchie des Bahutu) et proclamé la République.
 
 
A Bubanza, la population est en liesse car, maintenant, eux-aussi ont  leur héros.  Cette belle province burundaise a donné de véritables résistants  pendant la guerre… Il s'agit certainement d'un clin d'oeil en leur faveur. Ces gueriers qui ont donnés leur vie  pour que le Burundi puisse redevenir celui des enfants de l'ex- Royaume Millénaire de l'Urundi.
Le CNDD-FDD montre qu'il est mature et qu'il n'est pas une formation politique régionaliste. Cela explique l'engoument populaire derrière cette organisation.
 
 
 
DAM, NY, AGnews, le 6 avril 2012.
Facebook Comments