Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance (Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

BONNE GOUVERNANCE –  Le bilan des réalisations pour l’exercice 2017 et  activités prévues pour l’exercice 2018.

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

A Bujumbura, ce lundi 22 janvier 2018, M. Ntahimpera Jean-Bosco, assistant du ministre burundais à la Présidence chargé de la Bonne gouvernance et du Plan, a présenté le bilan des réalisations pour l’exercice 2017 et quelques activités prévues pour l’exercice 2018.

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

M. Ntahimpera a évoqué :
– 1/ dans le secteur de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption :
a) la sensibilisation des élus locaux, des opérateurs économiques, des administratifs à la base et des services déconcentrés sur les principes de bonne gouvernance, de faire l’état des lieux de l’impact démographique sur le développement communautaire (PCDC);
b) les enquêtes sur les actes de la corruption et d’infractions connexes ;
c) les séances de sensibilisation du personnel œuvrant dans le secteur de la santé publique sur la prévention et la répression de la corruption et des infractions connexes;
d) l’audit des services publics, des institutions de l’État et partout où l’intérêt public est en jeu ;
e) l’encadrement des structures de contrôle interne des institutions publiques, dans le but d’améliorer leur performance professionnelle.
– 2/ dans le secteur de la planification :
a) l’intégration et l’adaptation de tous les indicateurs du rapport national de priorisation des ODDs et leurs cibles au Burundi au programme d’actions prioritaires du plan national de développement (PND-Burundi 2018-2027) ;
– 3/ dans le secteur de la promotion des investissements :
a) les enquêtes sur l’utilisation des biens et équipements exonérés au cours de l’année 2017 ;
b) la mis à jour et l’élaboration des statuts types pour les sociétés mixtes, les sociétés anonymes spécifiques (bureaux de change, micro finances et autres) ;
c) les activités liées à la promotion de l’image de marque des produits locaux;
d) l’appui et l’assistance dans l’exploration ;
e) et l’exploitation des opportunités offertes par les filières stratégiques;
– 4/ dans le secteur des statistiques ( ISTEEBU):
a) le calcul de l’indice du coût de la construction des logements (ICCL) en 2018 ;
b) une enquête sur le commerce transfrontalier informel ;
c) une enquête auprès des structures sanitaires et éducatives privées et institutions sans but lucratif (ISBL) permettant d’obtenir des données, en vue de la migration du système de comptabilité national (SCN) 1993 au SCN 2008 ;
d) une enquête sur les marges commerciales permettant d’obtenir des données, en vue de la migration du SCN 1993 au SCN 2008.

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

Burundi : Bilan non quantifiable sur la Bonne Gouvernance ( Photo : Nkurunziza Dieudonné 2018 )

Au Burundi, autrefois, c’est la CORPORATION DES GESTIONNAIRES BARUNDI, appelée TUTSI, qui s’occupait de gérer avec JUSTESSE ( LA BONNE GOUVERNANCE ) la mise en application DES LOIS d’INGOMA Y’UBURUNDI – ( du Royaume du Burundi).

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Par exemple, les membres de la corporation TUTSI ( aujourd’hui similaire aux fonctionnaires de l’ETAT ) avaient pour fonction de partager avec JUSTESSE la PRODUCTION DU PAYS afin qu’aucune FAMILLE ne soit oublier.

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

Les TUTSI se servaient – pour partager avec JUSTESSE et en toute CONFIANCE ( sans corruption quasi garantie) – de la STRUCTURE COMMUNAUTAIRE en place (cfr. DEMOCRATIE COMMUNAUTAIRE – http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-democratie-occidentale-ou-communautaire/  ) organisée en divers conseils jusqu’à la FAMILLE. Le partage se faisait souvent lors des multiples fêtes communautaires entre les divers familles et clans.

L' ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

L’ ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

Aujourd’hui, le SYSTEME n’est plus COMMUNAUTAIRE mais tend à être CAPITALISTE. L’ETAT a mis en place un Ministère pour s’adonner à la BONNE GOUVERNANCE.
M. Ntahimpera n’a pas donné de chiffres ou des indicateurs permettant de comprendre son bilan…

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mardi 23 janvier 2018

Facebook Comments