Burundi: 50 000 militants CNDD-FDD rassemblés pacifiquement à Bujumbura

Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)
Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)

50 000 militants CNDD-FDD se rassemblent pour une marche pour la Paix  à Bujumbura …

A Bujumbura, ce samedi 11 avril 2015, le Burundi a vécu un moment historique en termes de mobilisation humaine.

Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)
Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)

Le parti CNDD-FDD, 1ère force politique du Burundi, avait prévu initialement de réunir au Terrain Tempête  de Bujumbura, 12.000 responsables du Parti venus de tout le Burundi, pour souligner son engagement à préserver la Paix dans le pays et  à mettre en avant sa particularité multi-ethnique. Mais au final, ce sont près de 50.000 membres  qui sont venus écouter le message du paix, du Président du CNDD-FDD, M. Pascal Nyabenda.  C’était une foule joyeuse, composée de militants du CNDD-FDD (appelé Bagumyabanga ) arborant les couleurs du CNDD-FDD …

Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)
Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)

Au niveau de ce marche pour la Paix des Bagumyabanga  :
– Sur la Route Nationale n°1, plus précisément à la Gare du Nord, se sont rassemblés sous la direction du président du parti CNDD-FDD au niveau national M. Pascal Nyabenda, tous les militants du CNDD-FDD ( Bagumyabanga ) venus des provinces du centre et de l’est du pays: Gitega, Cankuzo, Ruyigi, Muramvya et Karusi;
– Sur l’axe Kanyosha ( communes de Kanyosha, Kabezi, Kinindo, Mutambu ) se sont réunis, avec en tête le 1er Vice-président du parti CNDD-FDD M. Victor Burikukiye,  les  militants du CNDD-FDD provenant des provinces du Sud  du pays à savoir Makamba, Rumonge, et Bururi;
– Au Nord de la capitale Bujumbura sur l’axe Kinama (communes urbaines de Kinama, Cibitoke, Ngagara et Bwiza), avec  le 2ème Vice-président du parti Joseph Ntakirutimana, les ressortissants des provinces de Ngozi, Kayanza, Kirundo,et  Muyinga;
– Au sud de la capitale Bujumbura, sur l’axe Musaga (communes de Kayogoro, Mugongo-manga, Nyabiraba, Mukike, Bururi-Nord), avec Mme Margarite Kamana, Secrétaire générale de la ligue des femmes du parti CNDD-FDD, les militants des provinces de Rutana, et Mwaro;
– et  sur la route dite Chanic ou route Gatumba (communes de Buterere et Mutimbuzi),  les ressortissants des provinces de Bubanza, Cibitoke .

Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)
Samedi 11 avril 2015 à Bujumbura : 50 000 militants CNDD-FDD manifestent pacifiquement ( Photo: CNDD-FDD)

Selon M. Nyabenda,   Il s’agit simplement d’une marche dénommée “Abagumyabanga Turi Umwe”pour la consolidation de la paix et pour rappeler au peuple burundais que la guerre est finie, que les burundais savourent les dividendes de la paix. ” L’objectif du CNDD-FDD avec ce rassemblement n’était pas de prouver la supériorité numérique de sa famille politique estimée fin  2014 au-delà de 3,3 Millions de militants, payant leurs cotisations de membres, en âge de voter  au niveau des listes de ses membres dans les 129 communes burundaises (  à comparer avec les 3 859 296 électeurs enrôlés pour les scrutins 2015 par la Commission Electorale National Indépendante CENI ), mais bien de livrer le message important à tous ceux qui se complaisent à nourrir et propager des rumeurs sur le Parti CNDD-FDD et sur les Imbonerakure. Que ces derniers sont unis et qu’ils aiment le Burundi. Et ils remercient la capitale du pays de les avoir accueilli pour ce samedi dans le respect mutuel”. Le Président du CNDD-FDD termine en disant à ses militants : « Nous devons nous préparer à bien entretenir la victoire écrasante de mai prochain plutôt qu’écouter tous ceux qui ne veulent que semer la confusion et la peur au sein du peuple burundais ».  Détail important, au Burundi, où le monopole médiatique est Hima, les média privés  parlent de 10 000 participants au lieu des 50 000 …

bdi-cnddfdd-burundi-11042015d

bdi-cnddfdd-burundi-11042015-7Le parti CNDD-FDD est la première formation politique du Burundi, avec un poids électoral [pe] aux Communales de 2010 de 64%.  Historiquement, le CNDD-FDD est héritier du mouvement des Barundi du Burundi  qui ont libéré leur pays face à la Dictature des Bahima burundais [ http://burundi-agnews.org/guerre_civile_burundaise_1993_2003.htm ]. On dit souvent du CNDD-FDD qu’il est le parti au Pouvoir. Ce qui est faux car au Burundi, le mode scrutin lors des élections est proportionnel et non majoritaire, comme en France ou en Angleterre (ou aux USA). Ainsi, ce sont des coalitions de partis qui gouvernent et non un seul parti.  C’est ici que se situe l’enjeu politique du moment au Burundi autour du 3ème mandat du très populaire président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre.  L’UPRONA, ex parti UNIQUE, espère, avec ses alliés Français et Belges ( les anciens Colons et impérialistes ) surtout,  imposer aux Barundi un autre candidat au CNDD-FDD moins populaire…  Cela permettra à ce que les résultats du CNDD-FDD aux élections de 2015 soient moindre que ceux attendus. Et ainsi, lors de la formation des prochaines institutions après les élections de 2015, une coalition d’autres partis politiques autres que le CNDD-FDD pourront prendre la main du pouvoir malgré un CNDD-FDD qui aura gagné en termes de pourcentage.   Les enjeux des élections de 2015 sont les enjeux économiques du Burundi, en termes industriel surtout ( la distribution du marché des matières premières),  qui se joueront entre 2017 et 2025 avec l’équilibre énergétique trouvé dans le pays.  Ce sont des contrats qui pourront rapporter  plusieurs Milliards d’USD. Avec le Pouvoir CNDD-FDD, ce sont les SUD-AFRICAINS, les CHINOIS,  les ANGLO-SAXONS ( Américains, Anglais, Australiens etc . ), les PAYS-BAS, l’ALLEMAGNE, les PAYS SCANDINAVES,  et la SUISSE    qui en seront les premiers bénéficiaires avec les BARUNDI.  La FRANCE et la BELGIQUE  semblent avoir été oubliées…
Le Burundi est un ex – vieux Royaume millénaire africain qui se nommait autrefois -Ingoma Y’Uburundi-  [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ].  Terrassé en 1966 par les Bahima burundais (soutenus par la France) et devenu République, pendant plus de 40 ans, le Burundi vivra sous le règne féroce et sanguinaire de la DICTATURE DES BAHIMA Burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya) qui a fait, en plus de 40 ans, plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Barundi: le fameux génocide régicide contre les Bahutu Barundi – http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm.   Aujourd’hui, ce pays s’apprête à organiser ses 3ème élections démocratiques consécutives en mai 2015.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 13 avril 2015

Facebook Comments