Burundi : Le discours du Président du Sénat était il haineux ? – Novembre 2015

Share Button
Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat du Burundi ( Photo : senat.bi )

Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat du Burundi ( Photo : senat.bi )

Selon de nombreux observateurs extérieurs  du Burundi, le Président du Sénat aurait tenu un discours en Kirundi qui utilisait le même vocable qu’au Rwanda en 1993.  Voici sur le site du Sénat du Burundi, la rencontre où certaines personnes incriminent le  président du sénat d’avoir tenu des propos ambigus : http://www.senat.bi/?p=1390

A voir l’article en question sur le site du Sénat du Burundi : Non !  Le discours du Président du Senat n’était pas haineux. Le discours du Président du Sénat du Burundi évoquait  le deadline de 5 jours que le Chef de l’Etat  a donné  à la population de cette localité frappée par l’insécurité et le terrorisme afin qu’ils remettent leurs armes aux forces de l’ordre. Ce discours  a été déformé  et mal interprété ( Cfr. Guerre médiatique  référée plus haut ).    Le discours concernait  surtout cette localité où  des actes terroristes étaient fréquentes ces dernières semaines. Ces personnes mal intentionnées tués, puis via les réseaux sociaux, ils accusent la police de leurs méfaits.  Depuis dimanche 8 novembre 2015, dans le calme,  la police burundaise, avec les observateurs de l’Union Africaine, vérifie maison par maison dans CIBITOKE et ses alentours, si toutes les armes ont été remises aux autorités.

Le discours du Président du Sénat était en Kirundi, la langue des Barundi. Comme peuvent le préciser les linguistes, le Kirundi  ( différent du Kinyarwanda ) est une langue qui se parle sous forme d’intrigues.  Bref, ce n’est pas ce que l’on dit qui compte, c’est ce qu’il y a derrière.  Par exemples, 7 Burundais peuvent être à une même table et discuter entre eux, et même rigoler ensemble.  En parlant en Kirundi, 1 personnes à la même table va paraitre comme si il discute avec toutes les autres 6 personnes  mais en réalité il sera entrain de parler seulement à 1 personne qui sera la seule à comprendre que le message lui est destiné.  Les autres à la même table ce sera pareille.  Ces derniers jours, concernant le message du Président du Sénat du Burundi ou même du message du Président du Burundi,  de nombreuses personnes ont révélé qu’elles  avaient compris  les messages  de ces autorités respectives. Et elles ont traduit les messages Kirundi  en Français ou en Anglais  ( certains même en KinyaRwanda)  en  leur donnant la  signification qu’ils voulaient.  Désormais les média du monde entier s’émeuvent d’un discours haineux provenant des autorités burundaises. Or pour connaitre ce qu’a voulu dire un Burundais qui parle Kirundi, il suffit de le lui demander !  La Présidence a ainsi répondu : http://presidence.gov.bi/spip.php?article5746

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 10 novembre 2015

 

Facebook Comments