Burundi: 1ère Loi de Presse démocratique de l’Histoire

Share Button
La Maison de la Presse du Burundi

La Maison de la Presse du Burundi

Le Burundi vient de voter sa Première Loi de Presse Démocratique de son Histoire. Une nouvelle loi de la presse -démocratique-, car mettant fin aux références légales du régime dictatorial féroce des Bahima du Burundi qui a régné de 1966 à 2003, vient d’être votée à l’Assemblée Nationale du Burundi.

Hier, à Bujumbura, les députés Barundi ont adopté le Première Loi de la Presse démocratique de l’Histoire du Burundi.  Elle est la première à être votée par des institutions démocratiques.

La particularité de cette nouvelle Loi de Presse [1] est qu’elle débarrasse de certaines tares de la Loi de Presse de novembre 2003 [2] qui faisaient référence au contexte qui régnait sous la Dictature des Bahima du Burundi -Micombero, Bagaza, et Buyoya -.  Pour rappel, ce Régime avait fait en près de 40 ans de pouvoir plus de 4.5 Millions de victimes Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa) compris.
L’Union Burundaise des Journalistes (UBJ), dominée  par les Bahima burundais, critique le vote des Députés Barundi, et  parle de loi « liberticide ». Selon l’UBJ, la nouvelle Loi de Presse restreint la protection de leurs sources  et  augmente les amendes.

La nouvelle loi de Presse du Burundi a été votée à une large majorité, après 7 heures d’un long de débat à l’Assemblée Nationale.

Depuis le retour du régime démocratique en 2005, le Burundi est résolument engagé vers une politique de développement, notamment avec son fameux président, très populaire,  S.E. Nkurunziza Pierre connu pour ses travaux communautaires
Le 4 ème pouvoir, celui des Média, dominé par les -enfants de la Dictature-,  lui, semble avoir pris une toute autre direction [3] … La nouvelle Loi de la Presse en appelle à plus de professionnalisme envers les journalistes burundais en vue d’être des adjuvants -constructifs- à la Démocratie.

Des jeunes journalistes Barundi qui viennent de terminer leur formation  au Centre de Formation des Média à la Maison de la Presse du Burundi, se sont confiés à AGnews à Bujumbura : ” Cette nouvelle loi dérange certains … Mais nous nous applaudissons !”. Ils ajoutent qu’ils fraudaient aller plus loin et se débarrasser définitivement du mal de la Dictature des Bahima du Burundi. Ils terminent en disant: “ Par exemple,  les cours de formation journalistique dont le cours d’Histoire, donné aux futurs journalistes, institué par le professeur Evariste Ngayimpenda ( auteur de l’ouvrage d’Histoire Contemporaine sous le titre : « Histoire du conflit politico ethnique burundais : les premières marches du calvaire (1960-1973) )  en disent long...  Ce cours explique l’Histoire du Burundi vue par les Bahima Burundais. Négligeant que le Burundi est avant tout l’ancien Royaume Millénaire des Bahutu Barundi de l’Urundi...” [4].

DAM, NY, AGNEWS, le 4 avril 2013

[1] Loi de la presse de Novembre 2003  [ http://www.cnc-burundi.org/index.php?option=com_content&view=article&id=55&Itemid=62 ]

[2] Projet de Loi  en cours d’adoption  [ http://www.cnc-burundi.org/index.php?option=com_content&view=article&id=135&Itemid=92 ]

[3] Burundi: 2012, une société civile monopolisée par les média, [http://burundi-agnews.org/uncategorized/?p=5609]

[4] Le module J1 sur l’Histoire du Burundi prend fin [ http://cfmburundi.wordpress.com/2013/03/20/le-module-j1-sur-lhistoire-du-burundi-prend-fin/ ]

Facebook Comments