Burundi/RDC Congo : Le gros mensonge de la présence de milices burundaises au Congo RDC

Share Button
Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende ( Photo: Reuters )

Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende ( Photo: Reuters )

Depuis Kinshasa, à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), pendant la semaine du 20 au 27 juillet 2014,  le  Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement de la République Démocratique du Congo RDC de S.E. le Président KABILA ,  M. Lambert Mende ,  a fustigé la société civile burundaise ( celle des enfants de la dictature des Bahima burundais Micombero-Bagaza-Buyoya ) qui propage de fausses informations  négatives et dangereuses pour la  sécurité dans la région des Grands Lacs africains, et en particulier  en RDC Congo.  M. Lambert Mende répète et le redit avec certitude, qu’ “il n’y a  aucune milice burundaise en formation sur le territoire de la RDC Congo”.


M. Lambert Mende  fait allusion à une pétition ( signée de 19 000 Burundais)  qui avait été portée par :  le Forum pour le Renforcement de la société civil (FORSC) de M. Vital NSHIMIRIMANA ;  l’Union des Journalistes Burundais ( UJB) de M. Alexandre Niyungeko ; l’Observatoire de la Presse Burundaise (OPB)  de M.Innocent Muhozi (  directeur de la Radio TéleRenaissance – appelé Radio de Buyoya ) ;  et le Focode de M. Pacifique Nininahazwe. Ces organisations, proches de l’ancien élite de la Dictature des Bahima burundais qui a régné dans la terreur de 1966 à 2005 au Burundi, en faisant plus de 4,5 Millions de victimes Barundi, ces dernières exigeaient des enquêtes urgentes, indépendantes et crédibles sur les allégations d’une distribution des armes à feu aux Imbonerakure ( nom des militants du CNDD-FDD du très populaire président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre ), ainsi que sur la constitution d’une milice armée et entraînement paramilitaire en RDC Congo. Cette information relayant les propos de M. Mbonimpa Pierre Claver ( Président de l’APRODH) …
Cette pétition avait été déposée à l’ambassade de la RDC le vendredi 18 juillet 2014.

Des responsables de la société civile et des médias déposent la pétition au siège de l’Union africaine ( Photo Iwacu-burundi.org )

Les responsables de cette pétition colportant la rumeur de présence de milices burundaises en RDC Congo  ( Photo Iwacu-burundi.org )

L’Etat de la RDC Congo répond : “Il s’agit d’un gros mensonge sans fondement”. M. Lambert Mende met en garde ces organisations qui veulent instrumentaliser la RDC Congo dans un débat burundo-burundais.  Il ne s’agit que d’un mensonge. L’Etat Congolais est déçu de cette attitude.  Beaucoup s’interrogent  sur l’intention réelle de ces organisations burundaises “qui veulent mettre de l’huile sur le feu”  ?

Au Burundi, cette rumeur lançait par M. Mbonimpa Pierre Claver ( Président de l’APRODH) a été directement démentie. Car elle risquait de mettre à mal  les relations pacifiques existantes entre la grande RDC Congo ( ex – Zaïre) et le Burundi.  M. Mbonimpa Pierre Claver ( Président de l’APRODH) est aujourd’hui en prison.

DAM, NY, AGNEWS, le 29 juillet 2014

Facebook Comments